Plus de résultats
En ce moment
Sabahiyate-Santé : hallucinations, quand faut-il s’inquiéter ?
Psychologie

Sabahiyate-Santé : hallucinations, quand faut-il s’inquiéter ?

2m.ma2m.ma

Tout comme la schizophrénie et les troubles bipolaires, les hallucinations sont des termes médicaux souvent utilisés à tort dans la vie de tous les jours. Pour corriger ces amalgames, l’équipe de Sabahiyate consulte pour vous des médecins spécialistes qui donneront des définitions simples et faciles à comprendre. Dans ce numéro, Dr Lounbna BOUHAOULI, spécialiste en psychiatrie, nous explique les causes et les origines des hallucinations. Vidéo..

Une hallucination est un trouble mentale qui se traduit par la perception de faits et/ou d’objets qui n’existent pas en réalité ou encore par le fait d’éprouver des sensations en l’absence de toute stimulation physique (qu’elle soit externe ou interne).

Les différents types

Il faut savoir que tous les sens sont concernés. Ainsi les hallucinations peuvent être visuelles (apparitions ou personnages), auditives (sons et bruits), olfactives (odeurs), gustatives (arrière-goût) ou encore tactiles (sensations de froid, fourmillement, piqures…).

Quand les hallucinations ne sont pas passagères, résultant d’une grande fatigue,  stress ou insomnie, elles nécessitent un  prise en charge médicale car plus le diagnostic est précoce plus le traitement sera court.

D’où proviennent les hallucinations ?

Parmi les différents types, les hallucinations auditives ont tendance à être les plus fréquentes et sont souvent des symptômes révélateurs d’autres affections mentales telles que la schizophrénie. Quand les hallucinations auditives deviennent chroniques, elles affectent la qualité de vie des malades et peuvent se révéler très dangereuses pour leur entourage.

L’alcoolisme chronique et la toxicomanie (drogues, cannabis, ecstasy… cocaïne) fait partie des causes principales des hallucinations visuelles et tactiles. Certaines maladies comme l’épilepsie partielle temporelle, l’Alzheimer, le parkinson peuvent être également  à l’origine des hallucinations. Des médicaments comme l’antalgique (antidouleur) à base d’opiacés dont le Tramadol peut entrainer des hallucinations comme effets secondaires.

 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une