Plus de résultats
En ce moment
Sabahiyate: Ce qu’il faut savoir sur le saturnisme ou l’intoxication au plomb
Santé

Sabahiyate: Ce qu’il faut savoir sur le saturnisme ou l’intoxication au plomb

2m.ma2m.ma

Le sujet est plus que jamais d’actualité… Chercheurs scientifiques et médecins tirent la sonnette d’alarme sur les dangers de l’exposition régulière aux métaux lourds sur la santé et l’environnement. Tout comme le mercure, l’arsenic, l’aluminium ou le cadmium, le Plomb serait à l’origine de plusieurs troubles et maladies. Pour vous en dire plus sur  l’intoxication par le plomb (IPb) ou le saturnisme, Dr Leila BICHRA, médecin spécialiste en dermatologie a répondu aux questions de Samira EL BELOUI à Sabahiyate :

Le saturnisme doit son nom à la planète Saturne considérée comme le symbole du Plomb (Pb), selon les mythes alchimistes. Le Pb qui compte parmi les métaux les plus lourds est également les plus toxiques n’a aucune utilité pour l’Homme et les autres êtres vivants. Ingéré ou inhalé, même à petites doses, il est cytotoxique (provoque l’intoxication des cellules nerveuses, du sang ou des reins ou détériore leur activité).

Quand le plomb ingéré arrive au système digestif, il est stocké, au fil du temps, dans le tissu osseux. Il faut savoir que l’absorption du plomb, par l’appareil digestif, se fait en compétition avec d’autres métaux tels que le fer et le calcium plus particulièrement.

Cette intoxication ne se manifeste que lorsque les os commencent à leur tour à libérer le plomb ou durant la grossesse ou à la ménopause puisqu’il se retrouve systématiquement dans la circulation sanguine.

Quid des symptômes ?

Les symptômes varient selon la durée de l’exposition et la quantité du plomb. Il existe deux types de symptômes, les réversibles que l’on peut traiter facilement comme une anémie des troubles digestifs puis  les symptômes, dus à une exposition prolongée ou importante qui peuvent provoquer l’hypertension artérielle, la stérilité et certains cas de cancers.

On parle d’une intoxication aiguë quand le corps absorbe une quantité importante de plomb à court terme. Les enfants sont les plus concernés car ils sont souvent en contact avec des produits qui contiennent ce métal souvent présent dans la poussière de peinture intérieure (surtout les anciens modèles et celles des vieux bâtiments), des habitations à proximité d’usines industrielles à risque émetteur de plomb ou zones polluées.

Le plomb est soit inhalé par l’enfant ou qui s’accumule sous ses ongles. Les symptômes sont similaires aux signes d’une intoxication alimentaires : Vomissements, douleurs abdominales, des hallucinations… etc

L’intoxication chronique, elle, est plus silencieuse. Les premiers signes ne sont détectés qu’après des années. Ils se traduisent pas des vomissements, des douleurs abdominales, une constipation accompagnés d’une anémie persistante, dysfonctionnement des reins et des troubles de comportements (perte de mémoire, insomnie, problèmes de concentration et des convulsions qui peuvent mener au coma et parfois au décès.

Comment prévenir et traiter ?

Si les facteurs de risques d’une intoxication au plomb sont soupçonnés, le médecin établit son, diagnostic à partir d’un dépistage du dosage de la quantité de plomb dans le sang ensuite d’autres examens cliniques sont effectués pour identifier les organes empoisonnés par le plomb.

En fonction de la quantité du Pb dans le sang, les médecins procèdent à une chélation, thérapie basée sur le traitement par des agents chimiques ou organiques (chélateurs) pour libérer une partie du plomb contenu dans l’organisme et l’éliminer dans les urines.

Intoxication au Plomb : Attention, danger !

Dr BICHRA souhaite attirer l’attention sur la présence du plomb dans le khôl et les tagines en vernis. Dans le cas du khôl, le métal est introduit dans l’organisme à partir du petit bâtonnet en bois que les femmes ont tendance à porter à la bouche pour l’humecter avant d’appliquer le khôl.

 

 

 

 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une