Plus de résultats
En ce moment
Grand Angle

Reportage: L’art au féminin / (Replay)

2m.ma2m.ma
Modifié le

Passionnées par l’art, Zainab FASIKI et Ghizlane AGZENAÏ en ont fait leur métier ! Un rêve qui devient réalité pour ces deux jeunes artistes engagées. Respectivement illustratrice/auteure de bande-dessinée et street-artiste, elles ont su conjuguer art et militantisme. Formes et couleurs pour l’une, bande-dessinée et corps féminins pour l’autre. Portrait croisé à voir ou revoir dans Grand Angle du jeudi 24 juin en Replay :

Zaïnab FASIKI laisse tomber sa carrière en ingénierie pour se dédier à l’art. Une passion qui lui permettra de faire sa révolution ; victime de harcèlement, elle s’acharne sur le dessin et le graphisme pour combattre la discrimination contre la femme et le sexisme.

Au-delà de la passion, l’art pour la jeune illustratrice a été une véritable thérapie pour se libérer du poids de la domination masculine qui prévaut dans la société marocaine. Par ses bandes-dessinées, Zaïnab lance un message aux jeunes pour les encourager à se lancer dans la création artistique pour s’exprimer et se réaliser…

«Oser croire en ses rêves», c’est ce que cherche à véhiculer Ghizlane AGZENAÏ au travers de ses œuvres qu’elle a décidé de baptiser, à cet effet, les «Totems». Des sculptures en bois (2D) qui se déclinent en une palette de couleurs et de formes infinies porteuses d’espoir, d’optimisme et d’énergie positive que l’artiste offre et partage dans chacune de ses créations.

L’art urbain est désormais une vocation pour l’artiste autodidacte qui a décidé d’aller au bout de son rêve. Un premier pas et de la persévérance qui l’ont propulsé à Berlin au studio d’un duo d’artistes célèbres…

Les contenus liés

Les articles à la une