Plus de résultats
En ce moment
Replay

Qui va investir dans mon Projet?Spécial Startups»: Découvrez les premiers candidats et leurs projets (Prime 1)

2m.ma2m.ma
Modifié le

Mardi 24 novembre, quatre jeunes entrepreneurs parmi les 24 candidats retenus pour l’aventure «Qui va investir dans mon Projet ? Spécial Startups» ont défilé devant les «business Angels» pour les convaincre de financer le démarrage de leur start-up ou contribuer à son développement. Faites connaissance avec les premiers participants et découvrez leurs projets dans l’Intégrale du 1er prime à voir ou revoir en Replay.

Avant d’être des associés, Mohamed AÏT ADDI et Réda KHLIFI sont des amis de longue date. Les deux fondateurs de la start-up «Saweblia» (Réparez-moi) ; une plateforme pour la réalisation de petits travaux de bricolage à domicile ou au bureau. Le binôme misé sur l’humour dans sa présentation qui a conquis les «jurés». Après avoir répondu avec précision aux questions des investisseurs potentiels, Mohamed et Réda ont réussi à tirer leur épingle du jeu en décrochant la somme de 300.000 dirhams contre 6% des parts de la société. Une proposition faite par Nawal KHAYATEI HOUSSAINI (PDG d’AKUMEN IA) et Ilan BENHAÏM (co-fondateur de vente privée).

Salma MOUSTAÏD croit dur comme fer en son projet. Ingénieur en énergies renouvelables, la jeune co-fondatrice de «Nalida Power» développe le concept des arbres artificiels qui captent l’énergie solaire. Un projet ambitieux, dans l’air du temps, pour amélioration l’espace publique urbain qui a reçu une offre de 300.000 dirhams en échange de 15 % des parts.

Le 3e candidat est Abid KHIRANI, fondateur de la start-up «Casky»; un dispositif personnel de sécurité routière pour les deux-roues. Un produit intelligent pour garantir la sécurité et optimiser la visibilité pour les usagers. Une innovation qui poursuit son bonhomme de chemin mais qui n’a pas suffi 'a pas suffi à convaincre les jurés mais qui a néanmoins obtenu des promesses.

Le premier prime laisse présager d’excellents partenariats. La soirée s’est terminée sur une note d’espoir et de motivation pour les jeunes entrepreneurs. A l’image de Hamza qui a multiplié les petits boulots pour monter son propre projet et réaliser son rêve de devenir entrepreneur. Déterminé, il a mis toutes les chances de son côté pour défendre sa start-up SGMG et de son projet de géomatique à l’aide des drones. Regardez jusqu’à la fin !

 

 

 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une