Plus de résultats
En ce moment
Khôl vs intoxication au plomb: Aïnek Mizanek démêle le vrai du faux
Santé

Khôl vs intoxication au plomb: Aïnek Mizanek démêle le vrai du faux

L’usage du khôl remonte aux traditions et rituels beauté de la civilisation pharaonique.  Cette poudre de beauté miracle, composée essentiellement de produits naturels était utilisée par les Egyptiens de l’Antiquité pour mettre en valeur la beauté naturelle des yeux.

Destiné à un sage thérapeutique et cosmétique, le Khôl traditionnel s’est réinventé à travers les cultures, les régions et les époques. Sa composition ne se limite plus uniquement aux ingrédients d’origine naturelle. Ce produit de beauté est aujourd’hui soupçonné de contenir des substances toxiques et dangereuses pour la santé notamment les métaux lourds.

Pour démêler le vrai du faux, Mohamed Nabil a interrogé des chercheurs universitaires et des médecins spécialistes dans cette émission d’Aïnek Mizanek. A (re) voir en REPLAY :

L’antimoine, pierre angulaire de la composition du Khôl étant de plus en plus chère et de plus en plus rare en raison de l’épuisement des mines est alors remplacée par différents ingrédients naturels tels que la  poudre d’Antimoine, de la galène (minerai de plomb), la poudre de noyaux d’olives, la poudre de noyaux de dattes, le poivre, les clous de girofle, les feuilles du pistachier et autres  plantes médicinales.

Plus le Khôl contiendra une bonne quantité de poivre, plus il provoquera des larmoiements des yeux. En fait, les sels minéraux contenus dans le poivre, reconnu pour ses propriétés antimicrobiennes, traversent les différentes couches de l’œil,  via les pores sont dilatés et soignent les inflammations. Mais au-delà de son action anti-inflammatoire et anti-microbienne, cette poudre miracle aurait d’incroyables vertus sur la santé des yeux notamment, la régénération des cellules de la cornée, le renforcement et la pousse des cils, la réduction de certaines allergies et affections oculaires entre autres le larmoiement excessif (les yeux qui pleurent). Toutefois, ces propriétés ne sont garantis que lorsque vous connaissez l’origine de la fabrication du Khôl et ses composantes car, certains procédés incluent  des métaux lourds comme le sulfure de plomb (la galène responsable de la teinte noire) dans sa composition. Pour en savoir plus, 2m.ma vous propose l'intégrale de l'émission en Replay :

 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une