Plus de résultats
En ce moment
"Nfehmou Ouladna": la dysorthographie, un trouble DYS fréquent mais peu connu
L'enfant et l'école

"Nfehmou Ouladna": la dysorthographie, un trouble DYS fréquent mais peu connu

Au cours des premières années de scolarité, certains enfants présentent des difficultés d’apprentissages (lecture, écriture et calcul)… Des troubles appelés «DYS» dont le plus courant et le plus connu est la dyslexie (déficit en lecture) qui est généralement liée à la dysorthographie (déficit de l’expression écrite)… Les enfants concernés ont du mal à écrire et à assimiler l’orthographe. Pour en savoir plus sur ce trouble d’apprentissage, "Nfehmou Ouladna" a consulté Khaoula SLAOUI, orthophoniste :

Les dys touchent les enfants à potentiel normal qui ne présentent aucun trouble de traitement sensoriel ou de maladies neurologiques. La dysorthographie peut être isolée même si elle est souvent associée à la dyslexie ou à la dysphasie (trouble du langage) ou encore la dyscalculie (déficit du calcul).

Les troubles spécifiques de l’apprentissage ne  peuvent être diagnostiqués qu’à partir de 8 ans où à l’âge auquel l'enfant commence à lire et à écrire car les difficultés en orthographe ou de lecture chez les jeunes enfants (3-7 ans) sont considérées normales.

Signes d’alerte

  • Les erreurs d’orthographe, lors de la dictée ou en copiant du tableau/un texte, constituent la première alarme de la dysorthographie. Les enfants concernés ont des difficultés à reconnaitre les mots familiers et ont tendance à maitriser l’orientation des lettres et peuvent ainsi inverser les syllabes voire en oublier quelques-unes et parfois oublier des mots.
  • Une difficulté à transcrire les mots qui se traduit par une confusion du sens de l’écriture (Droite/gauche, Haut/bas).
  • Une confusion phonétique, des erreurs de syntaxe.

Diagnostic et prise en charge

Seul le bilan orthophonique peut confirmer ou infirmer le diagnostic de la dysorthographie. Une prise en charge orthophonique basée sur la rééducation permet de corriger progressivement les difficultés. Toutefois, l’entourage familial et le milieu scolaire (professeurs)  doivent faire preuve de compréhension et de souplesse pour aider l’enfant à surmonter la dysorthographie.  

En accompagnement de la prise en charge, les orthophonistes sensibilisent les équipes enseignantes et professionnelles pédagogiques à adopter des mesures de soutien favorisant l’adaptation scolaire des enfants atteints de DYS.

 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une