Plus de résultats
En ce moment
Violence à l'égard des femmes: Lancement à Rabat du Cours transfrontalier du Co…
Société

Violence à l'égard des femmes: Lancement à Rabat du Cours transfrontalier du Conseil de l'Europe

2M.ma2M.ma

Le lancement du cours transfrontalier du Programme HELP du Conseil de l'Europe sur la violence à l’égard des femmes et la violence domestique a été organisé, les 25 et 26 novembre à Rabat, en collaboration avec l’Institut supérieur de la magistrature (ISM) et la présidence du Ministère public. Cet événement tenu au sein de l’ISM donne le coup d'envoi d’une session transfrontalière en la matière associant des partenaires du Maroc, de la Tunisie, du Liban, d’Égypte et de Palestine, ont indiqué les organisateurs.

Il vise à permettre aux participants de cerner les connaissances de base en matière de violence faite aux femmes et des traités internationaux et européens, mais aussi de mettre l'accent sur le rôle des professionnels de la justice dans la protection des victimes de cette forme de violence.

A cette occasion, le directeur par intérim de l'ISM, Abdelhanine Touzani, a souligné l'intérêt particulier de ce cours qui coïncide avec la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, "l'une des violations les plus graves des droits de l'Homme et les plus répandues dans le monde".

Rappelant les réalisations accomplies au Maroc dans le domaine de lutte contre cette forme de violence, le responsable a insisté sur l'importance de la formation pour l'élimination de la violence contre la femme pour l'ensemble des composantes du système judiciaire.

M. Mohamed Akhlifa, juge à la Présidence du ministère public, a de son côté souligné que le Parquet en sa qualité d'institution chargée de la mise en œuvre de la politique pénale place en tête de ses priorités la protection de la femme par le biais notamment de campagnes de sensibilisation et de sessions de formations, combinées aux programmes d'appui technique et au budget bénéficiant du soutien de l'UE.

Les circulaires en la matière du procureur du Roi près la Cour de cassation, président du ministère public, a-t-il dit, tendent vers une mise en œuvre optimale des dispositions légales liées à la protection pénale et civile de la femme.

Le président du bureau du Conseil de l'Europe Michael Ingledow, a pour sa part attiré l'attention sur le danger que représente le phénomène de la violence faite aux femmes dans divers pays du monde, tout en soulignant l'importance de la coopération internationale afin de se donner des moyens plus efficaces pour y faire face.

L'ouverture de cet événement s'est déroulée notamment en présence de MM. Philip Mikos, ministre Conseiller, chef de coopération à la délégation de l’UE au Maroc, de la présidente de la Commission nationale pour la protection des femmes victimes de violence Mme Zhor El Horr, et des responsables du CNDH.

HELP est un programme du Conseil de l’Europe visant à assister ses États membres à mettre en œuvre les normes européennes et internationales en matière de droits humains, en s’appuyant particulièrement sur la Convention européenne des droits humains et d’autres instruments normatifs clés du Conseil de l’Europe et du droit international.

L'événement des 25 et 26 novembre bénéficie du soutien du programme conjoint "Assurer la durabilité de la gouvernance démocratique et des droits de l'homme dans le sud de la Méditerrané" (Programme Sud III), financé par l’Union européenne et le Conseil de l’Europe.
 

Les contenus liés

Les articles à la une