Plus de résultats
En ce moment
Une vaccination complète réduit de moitié le risque de Covid long (étude)
Coronavirus

Une vaccination complète réduit de moitié le risque de Covid long (étude)

La vaccination anticovid réduit de moitié le risque de développer le « Covid long ». C’est ce qu’a prouvé une nouvelle étude britannique publiée dans la revue The Lancet Infectious Diseases.

Selon cette étude, les personnes infectées après avoir été complètement vaccinées sont 47% moins susceptibles de présenter des symptômes du covid-19 durant les 28 jours suivant l’infection. "Les vaccinations réduisent considérablement les chances que les gens attrapent un covid long de deux manières. Tout d’abord en réduisant le risque de symptômes de huit à dix fois, puis en réduisant de moitié les chances qu'une infection se transforme en covid long, si cela se produit", a affirmé le chercheur principal de l’étude, le professeur Tim Spector du King's College de Londres. 

"Quelle que soit la durée des symptômes, nous constatons que les infections après deux vaccinations sont également beaucoup plus bénignes, donc les vaccins changent vraiment la maladie et pour le mieux. Nous encourageons les gens à recevoir leur deuxième vaccin dès qu'ils le peuvent", a-t-il expliqué dans un article publié sur Sky News.

L’étude a également démontré qu’en cas d’infection au covid-19, les personnes doublement vaccinées sont 73% moins susceptibles d'être admises à l'hôpital et 31% moins susceptibles d'avoir des symptômes aigus.

L’étude, qui utilise les données de ZOE COVID, une application pour suivre les symptômes des personnes infectées au Covid-19 déclarés au Royaume-Uni, révèle aussi que la fièvre, la toux persistante, la perte de l'odorat et la fatigue sont les symptômes durables les plus fréquemment signalés par les participants. Similaires à ceux observés chez les non-vaccinés, ces symptômes étaient tous plus légers chez les personnes entièrement vaccinées.

Les contenus liés

Les articles à la une