Plus de résultats
En ce moment
Un nuage de dioxide de soufre sur le Maroc, faut-il s'inquiéter ? Voici les exp…
Pollution

Un nuage de dioxide de soufre sur le Maroc, faut-il s'inquiéter ? Voici les explications d'experts

DR
S.MS.M
Modifié le

L'éruption volcanique sur l'île canarienne de La Palma a émis une grande quantité de dioxyde de soufre (SO2) dans l'atmosphère, qui couvrira, dès ce vendredi, une grande partie de la péninsule espagnole, la quasi-totalité du Maroc, de la Tunisie et des côtes méditerranéennes ainsi que de la France, de l'Italie, de l'Algérie et la Libye, a rapporté mercredi le système satellitaire européen Copernicus,  un programme de l'Union européenne qui collecte et restitue des données de qualité de la Terre.

Une photo partagée sur le compte Twitter de Copernicus montre la présence d'un nuage de dioxyde de soufre dans l'atmosphère. L'on a fait également savoir que vendredi 24 septembre au matin, des niveaux très élevés ont été enregistrés sur la côte atlantique marocaine, la côte méditerranéenne espagnole, le sud de la Sardaigne, le nord de la Sicile et la côte tunisienne. L'image montre que le nuage recouvre l'ensemble du pays.

 

 

Faut-il s'inquiéter ?

Selon les explications fournies par la Direction générale de Météorologie (DGM) à 2M.ma, la concentration du SO2 dans l'air variera entre les couches de l'atmosphère. En ce qui concerne la basse couche (du sol à 1.500m d'altitude), il y a des vents de secteurs nord à nord est, faibles à modérés, et donc défavorables à une grande concentration du nuage à cette altitude.

Au delà de 2.000m d'altitude, le nuage risque d'être plus concentré. Cependant, des vents de secteur Ouest à Sud Ouest modérés à forts pourront toutefois faire passer le nuage de SO2 sur le Maroc d'ici samedi 25 septembre.

Concernant la pollution de l'air, d'éventuelles particules ou des pluies acides, Mohamed El Bouch, directeur du Laboratoire national des Etudes et de Surveillance de la Pollution a affirmé à 2M.ma que, le Maroc étant à 500km des Iles Canaries, le SO2 va arriver au Maroc très dilué dans l'air. Il a également affirmé que "les données actuelles repérées par les stations de surveillance au Maroc montrent qu'il n'y a pas de danger". Ces stations de surveillance sont au nombre de 30, présentes partout au niveau national, et recueillent des données sur la qualité de l'air toutes les 15 minutes. La moyenne actuelle est de 12 microgrammes par mètre cube d'air, et donc non alarmante, affirme-t-il, soulignant que la moyenne d'alerte est de 550 microgrammes par mètre cube d'air.

 

Cliquez sur le lien pour consulter l'outil météorologique Windycom permettant de visualiser en temps réel la qualité de l'air.
 

Les contenus liés

Les articles à la une