Plus de résultats
En ce moment
Un cinquième océan reconnu par la National Geographic Society
Environnement

Un cinquième océan reconnu par la National Geographic Society

2M.ma avec Agences2M.ma avec Agences

Les cartographes de la National Geographic Society (NGS) ont reconnu officiellement un cinquième océan dans la planète, situé autour du pôle Sud et appelé Océan Austral.
 

L'Océan Austral s’ajoute à la famille des océans Atlantique, Indien, Pacifique et Arctique, déjà connus. Cette découverte a été reconnue par cette organisation scientifique à but non lucratif chargée de cartographier le ciel et les espaces terrestres et maritimes, mais doit être reconnue par l’Organisation hydrographique internationale (OHI).

« L’Océan Austral a été reconnu par les scientifiques il y a longtemps, mais parce qu’il n’y avait pas un consensus international, nous ne l’avons jamais reconnu », a déclaré Alex Tait, géographe à la NGS.

Cette reconnaissance aura un « grand impact sur l’éducation », a dit Tait sur le site web de la NGS, indiquant que « les élèves apprennent des informations sur le monde océanique à travers les océans qu’ils étudient. Si vous n’incluez pas l’Océan Austral, on ne peut pas apprendre ses spécificités et son importance ».

Cet océan abrite des écosystèmes marins « uniques et fragiles » et une « vie marine merveilleuse » comme les baleines, les pingouins et les phoques, a fait savoir, pour sa part, Enric Sala, chercheur à la NGS, cité dans le même site internet.

Il est régi et défini par un courant dit « circumpolaire antarctique », considéré comme le plus intense au monde, a expliqué, de son côté, Sylvia Earle, biologiste marine dans une déclaration par e-mail à la NGS.

S’agissant des « frontières », la limite nord de l’Océan Austral varie entre 50 et 62 degrés de latitude Sud. 60 de latitude sud est une approximation de la limite écologique septentrionale de l’océan Austral, qui est utilisée par l'Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) aux États-Unis et par une pluralité de membres de l'OHI.

Les eaux au sein du « Courant circumpolaire antarctique » sont plus froides et moins salées que les eaux océaniques au nord, d’après la NGS.
 

Les contenus liés

Les articles à la une