Plus de résultats
En ce moment
Suicide : 2M soutient la campagne #Ana_M3ak de l'association "Sourire de Réda"
Société

Suicide : 2M soutient la campagne #Ana_M3ak de l'association "Sourire de Réda"

2M.ma2M.ma
Modifié le

Si la question est aujourd'hui abordée ouvertement sur la place publique, le suicide n’en constitue pas moins un tabou ; en tout cas, une question sensible au sein de la société marocaine. La journée nationale de prévention du suicide des jeunes instituée en 2016 le 5 février a permis de lever peu à peu le voile sur les situations de mal-être d’une partie de la jeunesse marocaine.

L’association « Sourire de Réda », créée il y a tout juste 10 ans, œuvre à une meilleure connaissance du phénomène au Maroc et travaille à l’éveil des consciences pour y faire face. Son objectif : améliorer la prévention contre le suicide, sachant qu’en 2014, l’OMS publiait un rapport alarmiste devant l’augmentation du nombre de suicide dans le monde. Au Maroc, pour l’année 2012, le rapport faisait état de plus de 1628 cas de suicide, majoritairement commis par des hommes ; 1431 et 198 par des femmes.

C’est la 2è cause de décès au Maroc chez les jeunes 15-29 ans après les accidents de la circulation. Le 15 34 ans font partie des catégories les plus fragiles. En 2017, un autre rapport de l’OMS rapportait que 800 suicides étaient enregistrés chaque année au Maroc, soit un taux de 5,3 pour 100.000 habitants.

Autre pourcentage inquiétant, celui d’un rapport du ministère de la santé réalisé avec l’hopital Ibn Rochd selon lequel 16% de la population marocaine déclarerait avoir des tendances suicidaires. Le rapport du ministère de la santé révèle également que 14% des 13-15 ans disent avoir fait une tentative de suicide.

Le service d’assistante en ligne, mis en place en 2011 par l’association Sourire de Réda révèle que pour l’année 2017, 386 personnes ont sollicité de l’aide.

Une campagne pour briser l'isolement

Cette année, l’ONG a mis en place les éléments d’une campagne forte, avec un message en direction des jeunes en souffrance. « #Ana_M3ak » (Je suis avec toi) sera officiellement lancé demain 5 février, à l’occasion de la journée nationale . Une vidéo de 3’45’’ destinée à sensibiliser les jeunes a été réalisée avec la généreuse participation d’influenceurs, artistes, journalistes ou encore de bloggeurs : Asma El Arabi, Reda Allali, Ghassan El Hakim, ED, Baddunes ou encore Sanae Nahed, Hicham Masrar et Souhail Echaddini côtoient des jeunes de l’association Sourire de Reda, notamment Radia Debbagh, Yasmine Chaimaa Ben Rahhal et Otmane Doukha.

Earija et dans un langage accessible à tous, ils s’adressent aux jeunes, qu’ils soient témoins d’une souffrance ou qu’ils soient eux-mêmes dans une situation de mal-être en leur disant tout simplement qu’ils ne sont pas seuls.Des affiches ont également été conçues et dans lesquelles on voit une main tendue vers ceux qui en ont besoin.

On peut reconnaître les habits de deux superhéros de Marvel pour nous signifier que nous pouvons tous l’héroine ou le héros du quotidien d’une personne en souffrance et contribuer ainsi à lui rendre la vie plus supportable.

 

 

 

2M.ma s’associe à cette campagne en diffusant les témoignages de neuf de nos concitoyens qui s’adressent à cette jeunesse en souffrance, avec les mots qui sont les leurs. Parfois naifs mais toujours sincères, dans l’expression de leur bienveillance et leur envie d’apporter leur soutien à ces jeunes qui ne sont autres que nos enfants, nos voisins, nos amis, ou des membres de notre famille.

Les contenus liés

Les articles à la une