Plus de résultats
En ce moment
Parution du nouveau numéro de la revue de police... Bientôt disponible sur l'ap…
DGSN

Parution du nouveau numéro de la revue de police... Bientôt disponible sur l'application mobile (DGSN)

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

Un nouveau numéro de la revue de la Police vient de paraître, proposant aux lecteurs plusieurs sujets d’actualité et un “Spécial” traitant notamment de “l’Inspection Générale, garante de la bonne gouvernance sécuritaire et de l’application des normes déontologiques”.

Ainsi, ce 40ème numéro intitulé “2015-2021, une transformation stratégique au service du citoyen” consacre son intégralité à un “Spécial”, qui comprend en l’occurrence des entretiens avec le Préfet de Police Abdellah Mountassir, l’Inspecteur Général de la DGSN, avec le Préfet de Police Abderrahim Louali, Président de la CCD et avec le Contrôleur Général Lahcen Rhanim, Directeur du Système d’Information et de la Communication.

Il s’agit également, dans cette rubrique, de “la valorisation du capital humain..un axe stratégique au cœur de la modernisation de l’institution policière”, de “la bonne gouvernance financière..un point nodal de la stratégie réformatrice de la DGSN, pour un meilleur appui logistique et opérationnel” et de “la technologie..un puissant levier de transformation et de modernisation de l’institution sécuritaire et de son action”.

Dans ce sens, l’éditorial de ce numéro intitulé “la réforme policière..Une vision Royale pour une police moderne, au plus proche des citoyens et à leur service” indique que la nomination par Sa Majesté le Roi Mohammed VI de M. Abdellatif Hammouchi au poste de Directeur général de la Sûreté nationale, tout en conservant son poste à la tête de la Direction générale de la Surveillance du Territoire traduit la Haute Sollicitude dont Sa Majesté entoure la famille de la Sûreté nationale et son choix volontariste et ferme d’auréoler la renommée de l’institution sécuritaire et la hisser au diapason des standards policiers internationaux les plus confirmés.

“Une nouvelle ère de la police marocaine est née. La DGSN entama alors son aggiornamento, avec une nouvelle philosophie et doctrine de travail, qui replacent le service de la population, la proximité et l’écoute au cœur de l’action, tel que stipulé par notre Constitution de 2011”, écrit l’éditorialiste.

Et d’ajouter que si l’amélioration des conditions sociales et professionnelles des fonctionnaires de police représente une composante fondamentale voulue par Sa Majesté le Roi et aussi une obligation imposée par cette nouvelle réforme du service public policier, pour relever les défis sécuritaires et faire face à l’émergence de nouvelles menaces et formes de criminalité, il n’en demeure pas moins que le respect des droits et des libertés des citoyens, l’exemplarité et l’abnégation dans les prestations qui leurs sont fournies, au même titre que la moralisation, représentent des choix stratégiques incontournables, mais bien plus, ils représentent l’essence même et la raison d’être de la police.

Dans le même sillage, la Rubrique “Présentation” fait savoir qu’aux termes de ces six années de labeur, d’engagement fort et déterminé des femmes et des hommes de la Sûreté Nationale, sous le commandement du Directeur Général, suivant la voie clairvoyante et avant-gardiste de Sa Majesté le Roi, la DGSN “a su relever le challenge, en réinventant son modèle, démontrant sa capacité à mener et à conduire le changement, construisant ainsi les fondements d’une police moderne, citoyenne et humaine, en phase avec son monde et attachée viscéralement aux valeurs et constantes sacrées de notre pays”.

Dans le même sillage, M. Louali souligne que la mise en place d’un système harmonisé de traitement des demandes et des doléances des fonctionnaires de police constitue la pierre angulaire du processus de consolidation des principes de justice et d’équité, outil indispensable à la réussite de la mise en œuvre de la stratégie globale de moralisation du service sécuritaire.

M. Rhanim s’attarde, quant à lui, sur l’important rôle de l’outil technologique et son évolution sans cesse grandissante et rapide, qui a amené le système d’information de la Sûreté nationale à prendre une place prépondérante dans la stratégie de modernisation et de gouvernance des services de police.

En conclusion, la Rubrique “décryptage” revient “sur la mise à niveau professionnelle pour plus d’efficacité et d’efficience”.

L’adoption, par les services administratifs déconcentrés, des nouvelles techniques managériales (indicateurs de performance, tableaux de bord, manuels de procédures, planification stratégique, etc.), est certainement le fruit de cette transformation profonde qui ne cesse de métamorphoser ces services, qui sont assujettis désormais à une réglementation ferme et une obligation d’efficience à l’instar des autres structures opérationnelles, lit-on notamment dans cette rubrique.  

Les contenus liés

Les articles à la une