Plus de résultats
En ce moment
Transport aérien

Reportage/ Le marché britannique, cible de choix pour le renforcement de l'attractivité touristique du Maroc

I. El Mesnaoui/Y. LahwasniI. El Mesnaoui/Y. Lahwasni
Modifié le

Avec la fin de l'année en cours, une page significative pour le secteur du tourisme national sera tournée : le bilan de "Vision 2020", stratégie touristique décennale, sera dressé, et ses acquis seront capitalisés dans une nouvelle feuille de route. 

Parmi les chantiers de la stratégie à venir, la priorité sera donnée au capital humain et à la digitalisation, a annoncé Nadia Fettah Alaoui, ministre du Tourisme, de l'Artisanat, du Transport Aérien et de l’Économie Sociale, mais également à la consolidation des réalisations et au renforcement de l'attractivité touristique de la destination Maroc.

Intervenant lors d'une conférence-débat organisée par la Chambre de Commerce Britannique au Maroc, jeudi 27 février à Casablanca, sur le thème "Quel bilan d'étape et quelle vision stratégique pour la relance du tourisme", Mme Fettah Alaoui a révélé que le taux de réalisation des différents chantiers du Contrat-programme varie entre 60% et 75%. "Les indicateurs sont au vert et on s'en félicite", a-t-elle déclaré.

De même, la ministre a rappelé la résilience du secteur. Le tourisme est l’un des rares secteurs à avoir affiché une progression qui était parfois au double de la croissance économique nationale ces dernières années, a-t-elle relevé. 

Mme Fettah Alaoui a également annoncé qu’une étude est en cours pour pouvoir aider et accélérer la transition digitale des opérateurs. Celle-ci est attendue pour la fin de l’année.

Le marché britannique, deuxième pourvoyeur du tourisme national en termes de nuitées

Concernant l'attractivité touristique du royaume pour le marché britannique, la ministre a annoncé vouloir doubler le nombre de touristes britanniques et en attirer deux millions par année.

Elle s’est également félicitée de l'organisation, à Marrakech en octobre 2020, du congrès de l'Association of British Agents (ABTA), l'association britannique des agents de voyage.

L'ABTA était également représentée, lors de cette conférence-débat, par son PDG Mark Tanzer. Ce dernier s’est félicité de la dynamique de coopération entre le Maroc et le Royaume-Uni en matière de tourisme. « Les deux Royaume ont beaucoup à gagner », s’est-il réjoui en rappelant que le marché britannique constitue aujourd'hui le deuxième marché en terme de nuitées au Maroc. 

Avec l'accord d'assoication récemment signé entre le Maroc et le Royaume Uni, de nouvelles coopérations touristiques pourront voir le jour, a assuré M. Tanzer.

Présent également à cette conférence, Abdelhamid Addou, le PDG de la Royal Air Maroc qui s’est félicité de son côté de la signature récemment d’un accord sur le partage de code (code-share) entre les compagnies aériennes Royal Air Maroc et British Airways sur les lignes aériennes reliant les villes de Casablanca et Agadir à Londres. Cet accord, entré en vigueur le 20 février courant, offre aussi plus de flexibilité sur les vols reliant Londres Heathrow et Marrakech. Il intervient quelques semaines avant l'adhésion de la compagnie aérienne marocaine à l"alliance Oneworld, « une alliance qui va participer à la promotion de la destination Maroc et va nous permettre d’offrir plus de 1000 ligne contre une centaine actuellement », a-t-il déclaré.

 


 

Les contenus liés

Les articles à la une