Plus de résultats
En ce moment
Programme "Moussalaha" D’anciennes détenues bénéficient d’équipements relatifs …
National

Programme "Moussalaha" D’anciennes détenues bénéficient d’équipements relatifs à des AGR

2M.ma2M.ma
Modifié le

La Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des Détenus a procédé, lundi dernier à Benguérir, à la remise d’équipements relatifs à des activités génératrices de revenus (AGR) au profit des anciennes pensionnaires des établissements pénitentiaires ayant adhéré au programme "Moussalaha".

Cette initiative, organisée à l’occasion de la Journée mondiale de la femme, marque le couronnement d’un long processus d’accompagnement socioprofessionnel de ces jeunes femmes par la Fondation à travers ses différents Centres d’accompagnement et de réinsertion, indique un communiqué de la Fondation.

Issues de différentes régions et provinces du Royaume, 10 jeunes femmes porteuses de projets, ayant bénéficié de la grâce royale en janvier 2020, ont reçu des équipements relatifs à leurs domaines d’activités (restauration, coiffure et esthétique, élevage, loisirs et divertissement pour enfants, soutien universitaire, commerce...) pour une enveloppe budgétaire globale de 336.767 dirhams.

Il convient de rappeler que le programme Moussalaha entend assurer les conditions de réinsertion socio-économique au profit de cette catégorie d’anciens détenus en vertu de la loi de lutte contre le terrorisme, en les réconciliant avec les textes religieux, avec soi et avec la société, à travers un processus multidimensionnel de réhabilitation et d’accompagnement, mené en période de détention par la la Délégation Générale à l'Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR) en partenariat avec la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des Détenus, la Rabita Mohammadia des Oulémas et le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH).

La phase de réinsertion socio-professionnelle survient pour couronner le processus de réhabilitation dont ils ont fait objet durant la période de détention, et ce en leur permettant de bénéficier d’activités génératrices de revenus (AGR) menées par la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des Détenus sur la base d’un projet de vie élaboré de concert avec chaque bénéficiaire.


 

Les contenus liés

Les articles à la une