Plus de résultats
En ce moment
Priorités et chantiers... Bouchra Hajij dévoile son programme à la tête de la C…
Volley-ball

Priorités et chantiers... Bouchra Hajij dévoile son programme à la tête de la Confédération africaine de volleyball

DR
2M.ma2M.ma

Élue dimanche dernier présidente de la Confédération africaine de volleyball (CAVB), Mme Bouchra Hajij jette la lumière, dans un entretien accordé à la MAP, sur son programme et ses priorités pour le développement de la discipline sur le continent.

Interrogée sur sa récente élection à la tête de l'instance continentale de volleyball, Bouchra Hajij explique son élection à la tête de la CAVB est "une consécration de la position du Royaume en Afrique et un hommage à la femme marocaine et au sport national". 

"Je suis également fière de mon appartenance à mon pays, le Maroc, auquel 42 pays africains ont fait confiance et l'ont choisi à la tête de la Confédération africaine de volleyball, et ce n'est pas étrange pour le Royaume, étant donné le rôle de pionnier qu'il joue au niveau continental sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI", assure la responsable.

Réduire les disparités 
Le programme de Bouchra Hajij au sein de la CAVB est axé sur des projets et chantiers qui s'articulent, notamment, autour de "la formation continue dans les différents domaines liés au volleyball, tant en ce qui concerne les entrainements, que l'arbitrage et les professions qui lui sont liées comme la médecine et le massage, de la restructuration des cadres féminins et de la réduction du fossé entre hommes et femmes, en particulier en ce qui a trait à l'accès aux postes de responsabilités et de gestion", précise la désormais présidente de la CAVB. 

Selon ce programme, les fédérations nationales "seront traitées sur un même pied d'égalité afin de réduire les disparités entre les pays de l'Afrique du nord, leaders dans cette discipline, et le reste du continent, sur les plans cognitif, technique et de qualification des cadres, tout en formulant des propositions dans ce sens, à l'instar de l'organisation de compétitions inter-régions dans le beachvolley et le volleyball indoor".

 

En quête de nouveaux sponsors

"L'accent sera mis sur la diversification des ressources financières à travers la recherche de nouveaux sponsors afin que les revenus de la CAVB ne dépendent plus de la seule prime reçue de la Fédération internationale de volleyball et du Comité international olympique", affirme Bouchra Hajij. 

L'objectif étant, a-t-elle poursuivi, la promotion de ce sport, notamment le beach-volley, qui draine de plus en plus de sportifs (1ère discipline mondiale aux JO-2016) et de téléspectateurs.

"Le volleyball africain traverse une crise de gestion sérieuse, ce qui a poussé 42 fédérations nationales à voter pour le changement. Je serai une présidente pour tous, tant pour ceux qui ont voté pour moi que pour ceux qui ont voté pour mon rival (...) Par ailleurs, un partenariat sera noué avec la Confédération asiatique de volleyball dans le domaine de l'échange d'expériences", conclut-elle. 

Les contenus liés

Les articles à la une