Plus de résultats
En ce moment
Ouverture à Lisbonne du salon international de l'industrie agroalimentaire, san…
International

Ouverture à Lisbonne du salon international de l'industrie agroalimentaire, sans la Chine et le nord de l'Italie

2M.ma/Map2M.ma/Map

Le salon international de l'industrie agroalimentaire et des boissons (SISAB) s'est ouvert, lundi à Lisbonne, sans la participation de la Chine et du nord de l'Italie, en raison de la prolifération du nouveau coronavirus dans ces pays.

L'administration du SISAB a décidé, vendredi, d'annuler l'arrivée des participants de Chine et du nord de l'Italie afin d'éviter tout risque de contagion du nouveau coronavirus (Covid-19).

D'autre part, l'administration du SISAB affirme être en contact permanent avec la Direction générale de la santé (DGS) pour l'évaluation d'éventuels risques, appelant les participants à se conformer aux règles de sécurité et d'hygiène, conformément aux instructions établies dans ce cadre.

Cette rencontre, qui se poursuivra jusqu'à mercredi, va réunir des exposants de 130 pays des quatre coins du monde, dont le Canada, les États-Unis, le Mexique, le Brésil, l'Angola, l'Égypte, la Libye, la Russie et l'Australie, selon les informations disponibles sur le site web du SISAB 2020.

Lors de cet événement, des dégustations de denrées traditionnelles de différents pays sont prévues, outre les présentations de divers produits alimentaires.

Plusieurs secteurs de l'industrie agroalimentaire seront représentés, notamment ceux des épices, du poisson, des viandes, des fruits, de l'huile d'olive, des produits laitiers et des denrées diététiques.

Un premier cas du nouveau coronavirus a été détecté lundi au Portugal chez un homme de 60 ans qui s'était rendu dans le nord de l'Italie, avait affirmé la ministre de la Santé, Marta Temido.

Un deuxième cas, celui d'un homme de 33 ans hospitalisé dimanche à Porto, au nord du Portugal, se trouve lui dans un état "stable", dans l'attente d'une contre-analyse de confirmation après un premier test positif, a-t-elle précisé lors d'une conférence de presse.

La contamination de ce deuxième patient serait liée à un voyage dans la région de Valence, dans l'est de l'Espagne, où des cas ont été enregistrés.
 

Les contenus liés

Les articles à la une