Plus de résultats
En ce moment
Office des Changes : Allègement du déficit commercial de 26,2% et baisse du flu…
Commerce extérieur

Office des Changes : Allègement du déficit commercial de 26,2% et baisse du flux d'IDE de 20% à fin novembre

2M.ma2M.ma

Le déficit commercial s'est établi à 138,77 milliards de dirhams (MMDH) au terme des onze premiers mois de 2020, enregistrant un allègement de 26,2% par rapport à fin novembre 2019, indique l'Office des changes dans son bulletin sur les indicateurs des échanges extérieurs de novembre 2020.

Cet allègement s'explique par les baisses respectives des importations et des exportations de marchandises, respectivement de 15,9% à 378 MMDH et de 8,4% à 239,22 MMDH, précise l'Office, notant que le taux de couverture a enregistré une amélioration de 5,1 points à 63,3%. En glissement trimestriel, les exportations ont affiché une hausse de 29,3% supérieure à celle des importations (+6,7%).

Le repli des importations de biens s'explique par le recul des importations de la quasi-totalité des groupes de produits en l'occurrence, des produits énergétiques (-24,92 MMDH), des produits finis de consommation (-19,99 MMDH), des biens d'équipement (-19,02 MMDH), des demi produits (-11,22 MMDH) et des produits bruts (-2,75 MMDH). En revanche, les achats des produits alimentaires ont augmenté de 7,15 MMDH.

S'agissant des exportations, leur baisse fait suite à la diminution des ventes des secteurs de l'automobile (-10,8% à 66,29 MMDH), du textile et cuir (-18% à 28,6 MMDH), de l'aéronautique (-30,1% à 11,05 MMDH), des autres extractions minières (-21,7% à 2,88 MMDH), de l'électronique et l'électricité (-1,1% à 9,21 MMDH) et des autres industries (-12,8% à 19,15 MMDH).

Ce recul est atténué, toutefois, par la hausse des ventes des secteurs de l'Agriculture et Agro-Alimentaire (+1% à 56,84 MMDH) et des Phosphates et dérivés (+0,3% à 45,53 MMDH).

 


Pour sa part, la balance des échanges de services a affiché un excédent en baisse de 35,7% à 53,54 MMDH pour le compte de la même période, indique l'Office, ajoutant que les exportations ont reculé de 32,5% à 115,47 MMDH et les importations de 29,6% à 61,93 MMDH.

Pour ce qui est du flux net des Investissements directs étrangers (IDE) au Maroc, il a atteint 13,83 milliards de dirhams (MMDH) au titre des onze premiers mois de 2020, en baisse de 20% par rapport à fin novembre 2019.

Ce résultat s'explique par une diminution des recettes des IDE de 23,1% à 23,8 MMDH, atténuée par le repli des dépenses de 26,9%, Le flux net des investissements directs marocains à l'étranger (IDME) a pour sa part reculé de plus de 4,65 MMDH. Les IDME ont ainsi atteint près de 6,8 MMDH à fin novembre, en baisse de 31,8%, tandis que les cessions de ces investissements ont plus que doublé (+1,47 MMDH).

L'Office des changes fait également savoir que les envois de fonds effectués par les Marocains Résidents à l'étranger ont enregistré une hausse de 3,9% à 61,91 MMDH.

Les recettes voyages ont, quant à elles, atteint 30,81 MMDH à fin novembre et les dépenses ont reculé de 50,4% à 9,56 MMDH. Ainsi, l'excédent de la balance voyages s'est inscrit en baisse de 60,4%.

Les contenus liés

Les articles à la une