Plus de résultats
En ce moment
Novartis: échec clinique pour un traitement contre le cancer du poumon
Recherche médicale

Novartis: échec clinique pour un traitement contre le cancer du poumon

2M.ma avec Agences2M.ma avec Agences

Le géant pharmaceutique suisse Novartis a annoncé lundi 25 octobre un deuxième échec clinique avancé pour un traitement expérimental appelé « canakinumab » contre un type de cancer du poumon.

« L'étude Canopy-1 sur l'administration en première ligne de ce traitement expérimental contre la forme non à petites cellules localement avancée ou métastatique n'a pas atteint ses critères primaires d'évaluation, ni en termes de survie globale ni en termes de non-progression de la maladie », précise la multinationale pharmaceutique.

Novartis avait déjà essuyé en mars dernier un échec de l'étude Canopy-2 sur cet anti-inflammatoire inhibiteur de l'interlekine-1, en combinaison avec l'agent chimiothérapeutique docétaxel, contre cette même forme de cancer du poumon.

Déjà commercialisé dans d'autres indications sous la marque Ilaris, le canakinumab avait aussi échoué à faire ses preuves contre les surréactions immunitaires au Sras-Cov-2 en fin d'année dernière.

Novartis assure néanmoins avoir observé au cours de Canopy-1 de potentiels indices d'efficacités chez certains sous-groupes de patients. D'autres volets du programme Canopy sur le canakinumab se poursuivent, à savoir la phase III Canopy-A évaluant la substance après opération chirurgicale et la phase II Canopy-N avant opération.

Le cancer du poumon est une des formes de cancers les plus répandues au niveau mondial avec deux millions de nouveaux cas diagnostiqués chaque année, a précisé Novartis.

Il existe deux grands types de cancer du poumon avec d'un côté ceux à petites cellules et de l'autre ceux dits "non à petites cellules" qui représentent environ 85% des cancers du poumon diagnostiqués.
 

Les contenus liés

Les articles à la une