Plus de résultats
En ce moment
Nouveau gouvernement  : Qui sont les ministres reconduits ?
Maroc

Nouveau gouvernement : Qui sont les ministres reconduits ?

2M.ma2M.ma
Modifié le

SM le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et de SAR le Prince Moulay Rachid, a présidé, jeudi 7 octobre 2021 au Palais Royal à Fès, la cérémonie de nomination des membres du nouveau gouvernement.

Le nouveau gouvernement compte parmi ses rangs de nombreux nouveaux visages, mais aussi un certain nombre de ministres maintenus à leur poste, et une autre reconduite sous une nouvelle casquette. Ces derniers sont au nombre de sept, si l’on exclut le chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch, qui occupait la fonction de ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts au sein de l‘Exécutif précédent.  

 

Abdelouafi Laftit

Abdelouafi Laftit, que SM le Roi Mohammed VI a nommé, jeudi 7 octobre 2021, ministre de l'Intérieur, est né le 29 septembre 1967 à Tafrisst.

Diplômé de l'Ecole polytechnique de Paris en 1989 et de l'Ecole nationale des ponts et chaussées en 1991, M. Laftit a entamé sa carrière professionnelle dans le domaine financier en France avant de rejoindre l'Office d'Exploitation des Ports (ODEP) où il a occupé entre 1992 et 2002, successivement, le poste de directeur des ports à Agadir, Safi et Tanger, avant d'être nommé, en mai 2002, directeur du Centre régional d'investissement de Tanger-Tétouan.

Le 13 septembre 2003, M. Laftit a été nommé par SM le Roi gouverneur de la province Fahs-Anjra, avant d'être nommé, en octobre 2006, gouverneur de la province de Nador, poste qu'il a occupé jusqu'à sa nomination en mars 2010, président directeur général de la Société d'aménagement pour la reconversion de la zone portuaire de Tanger ville.

Le 24 janvier 2014, le Souverain lui a renouvelé Sa confiance en le nommant Wali de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaer, Gouverneur de la préfecture de Rabat.

Le 5 avril 2017, SM le Roi a nommé M. Laftit au poste de ministre de l’Intérieur. Le Souverain l’a également nommé à ce poste le 9 octobre 2019.

 

Nasser Bourita

Nasser Bourita, que SM le Roi Mohammed VI a nommé, jeudi 7 octobre 2021, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger, est né le 27 mai 1969 à Taounate.

Après une Licence en droit public (Relations internationales) de la Faculté des Sciences juridiques, économiques et sociales à Rabat en 1991, M. Bourita, qui occupait le poste de ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, a obtenu un Certificat d'études supérieures en Relations internationales (1993), puis un DES. en Droit international public (1995) de la même Faculté.

En 2002, M. Bourita a occupé le poste de chef du service des Organes principaux des Nations-unies, avant d’être nommé Conseiller à la Mission du Maroc auprès des Communautés européennes à Bruxelles (2002-2003).

De décembre 2003 à 2006, il s’est vu confier le poste de chef de la division de l’Organisation des Nations-unies et entre 2006-2009, il a été nommé directeur des Nations-unies et des Organisations internationales au sein du ministère.

Par la suite, M. Bourita a assumé successivement les fonctions de chef de Cabinet du ministère des Affaires étrangères et d’ambassadeur, directeur général des Relations multilatérales et de la Coopération globale.

Depuis 2011, il a été nommé secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, poste qu’il a occupé jusqu’à sa nomination, le 6 février 2016, par SM le Roi, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.

Le 5 avril 2017, SM le Roi a nommé M. Bourita ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Le 9 octobre 2019, M. Bourita a été nommé, par le Souverain, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger.

 

Ahmed Toufiq

Ahmed Toufiq, que SM le Roi Mohammed VI a nommé, jeudi 7 octobre 2021, ministre des Habous et des Affaires islamiques, est né le 22 juin 1943 à Marigha (Haut-Atlas). Il a été maintenu à ce poste qu’il occupe depuis le 7 novembre 2002.

M. Toufiq a poursuivi ses études primaires et secondaires à Marrakech. Il a obtenu, en 1968, une licence es-Lettres (option histoire) de la Faculté des lettres et des sciences humaines de Rabat.

Il est également titulaire d'un certificat d'archéologie. M. Toufiq a été vice-doyen de la Faculté des lettres de Rabat (1976-1978) où il avait exercé en tant que professeur d'Histoire. Il a été, ensuite, nommé directeur de l'Institut des études africaines (1989-95), puis directeur de la Bibliothèque générale (1995-2002).

Il est, en outre, l'auteur de nombreuses études et communications sur l'histoire du Maroc. Parmi ces études l'on peut citer, notamment sa thèse magistrale sur la société marocaine au XIX-ème siècle - Inoultane 1850-1912 (1984), Islam et développement, Les juifs de Demnat et le Maroc et l'Afrique occidentale à travers les âges.

Il a également entrepris plusieurs activités scientifiques et collaboré à la rédaction de l'Encyclopédie du Maroc (Dictionnaire alphabétique des connaissances concernant le passé et le présent du Maroc).

Il avait été nommé par le Souverain le 2 avril 2010 en tant que président de la Fondation de la Mosquée Hassan II de Casablanca.

M. Toufiq était membre du Comité de rédaction de la revue de la Faculté des lettres de Rabat et de l'Annuaire bibliographique, le Livre marocain, publié par l'Association des auteurs marocains pour la publication. M. Ahmed Toufiq s'est également distingué en tant que romancier avec "Jarat Abi Mussa" (Les voisines d'Abi Moussa- 1997) puis "Assayl" (le torrent-1998) et "l'Arbre et la Lune".

 

Nadia Fettah Alaoui

Nadia Fettah Alaoui, que SM le Roi Mohammed VI a nommé, jeudi 7 octobre 2021, ministre de l’Economie et des Finances, est née en 1971 à Rabat. Elle a occupé le poste de ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Economie Sociale au sein de l’Exécutif précédent.

Diplômée de l’école des Hautes Etudes Commerciales à Paris en 1994, Mme Fettah Alaoui démarre sa carrière en tant que consultante chez Arthur Andersen avant de créer un fonds de capital investissement au Maroc qu’elle a dirigé pendant 5 ans.

Après avoir occupé le poste de directrice générale d’une compagnie d’assurance au Maroc, elle accompagnera une holding d’investissement de référence dans ses opérations de fusions-acquisitions en Afrique et Moyen-Orient.

En 2017, Mme Fettah Alaoui occupait le poste de directrice générale du groupe Sanlam Pan Africa avant d’être nommée ministre. Connue dans le domaine de l’assurance en Afrique, Elle a été élue « CEO de l’année » en 2018 par l’Africa CEO Forum à Abidjan.

Active dans le milieu associatif, Mme Fettah Alaoui est membre fondatrice du Club des Femmes Administrateurs au Maroc et membre du réseau international « Women Corporate Directors ».

 

Mohcine Jazouli

Mohcine Jazouli, que SM le Roi Mohammed VI a nommé, le 7 octobre 2021, ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’évaluation des Politiques publiques, est né en 1967 à Casablanca. Il a été auparavant nommé, le 5 avril 2017, ministre délégué à la Coopération africaine auprès du Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, puis ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger le 9 octobre 2019.

 

M. Jazouli est lauréat de l’Université Paris-IX Dauphine. En 1991, il a obtenu un Master en Ingénierie de l’aide à la décision. Il est également titulaire d’une Maîtrise d’Informatique Appliquée à la Gestion de l’Entreprise, communément appelée MIAGE, obtenue à l’Université Paris XI Orsay.

Durant les 14 années suivantes, Mohcine Jazouli renforce son expérience et son expertise au sein de grands cabinets de conseil internationaux, notamment Ernst & Young. Fort de ce parcours, il crée en 2005 Valyans Consulting, le premier cabinet de conseil marocain. Valyans est devenu rapidement le spécialiste de l’accompagnement en stratégie, en conseil et en opérationnalisation.

En sa qualité d’entrepreneur, Mohcine Jazouli a fait partie des instances dirigeantes de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM).

Convaincu que l’économique et le social vont de pair, Mohcine Jazouli est aussi membre du Think Tank CDS – Conseil pour le Développement et la Solidarité – qui a pour mission de produire des études et d'élaborer des propositions dans le domaine des politiques publiques et de l'économie au Maroc.

 

Mohamed Hajoui

Mohamed Hajoui, que SM le Roi Mohammed VI a nommé, jeudi 7 octobre 2021, est né le 19 septembre 1945 à Ouezzane. Il a précédemment été nommé au même poste par le Souverain le 5 avril 2017.

M.  Hajoui est titulaire d'un doctorat en Droit. Professeur de l'enseignement supérieur, il a exercé en tant que professeur à l'École nationale d'administration avant d'être nommé directeur de la fonction publique en 1993. Il a occupé par la suite le poste de secrétaire général du ministère de la Fonction publique en 1998.

Expert en droit administratif et sciences administratives, M. Hajoui a réalisé plusieurs études et conduit des recherches auprès d'organisations internationales, et il est l’auteur de plusieurs publications.

En octobre 2000, SM le Roi Mohammed VI le nomme Secrétaire général des services du Premier Ministre, une fonction qu’il a exercé jusqu'en 2016.

 

Abdellatif Loudiyi

Abdellatif Loudiyi, que SM le Roi Mohammed VI a nommé, le 7 octobre 2021, ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de l’Administration de la défense nationale, a occupé plusieurs postes de responsabilité dans diverses administrations publiques.

En 2010, il a été nommé par SM le Roi Mohamed VI, ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de l'Administration de la Défense Nationale dans le gouvernement d’Abbas El Fassi.

M. Loudiyi a été reconduit au même poste dans le gouvernement d’Abdelilah Benkirane.

 

Les contenus liés

Les articles à la une