Plus de résultats
En ce moment
Mme Fettah Alaoui: L’économie sociale et solidaire, un "vrai moteur" de dévelop…
Jeunes entrepreneurs

Mme Fettah Alaoui: L’économie sociale et solidaire, un "vrai moteur" de développement de l’économie nationale

2M.ma2M.ma

L'économie sociale et solidaire (ESS), qui permet aux jeunes d’exprimer leur talent d’entrepreneuriat, constitue un "vrai moteur" de développement l’économie nationale a affirmé, vendredi 26 mars à Casablanca, la ministre du Tourisme, de l'artisanat du transport aérien, et de l’économie sociale, Nadia Fettah Alaoui.

S’exprimant lors d’une journée de travail autour de l’"Appui et d’Accompagnement de l’Entrepreneuriat par l’Economie Sociale et Solidaire", organisée par le Centre d’incubation et de Recherche Action en Economie Sociale et Solidaire (CIRA-ESS), Mme Fettah Alaoui a relevé que ce secteur d’activité, porteur de la création de la valeur, est inclusif sur le plan social, économique et financier.

Grâce à l’établissement d’un Incubateur dédié à l’appui et l’accompagnement entrepreneurial des porteurs de projets innovants, le ministère a pu accompagner 1.900 jeunes dont beaucoup de porteurs de projets, a-t-elle précisé, faisant observer que 70 étudiants ont pu obtenir ce master dans l’économie sociale et solidaire avec une bonne dynamique d’inclusion dans le monde du travail de plus de 50% de l’effectif.

Elle a, par la même occasion, remercié tous les partenaires ayant participé à cette initiative ayant pour objectif de relever le défi de l’insertion socio-économique des jeunes diplômés, estimant qu’il s’agit d’un véritable succès.

De son côté, le doyen de la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales – Université Hassan II de Casablanca, Abdellatif Komat, a relevé que l’objectif de cette rencontre est de présenter le bilan et les perspectives du programme de partenariat objet de cinq conventions cadres relatives notamment à l’intégration de l’économie sociale et solidaire dans les programmes de l’enseignement national et la promotion de l’entrepreneuriat social, ainsi que l’établissement d’un Incubateur dédié à l’appui et l’accompagnement entrepreneurial des porteurs de projets innovants et la mise en place d’un Observatoire Régional de l’ESS.

Le but de mettre en avant les réalisations de la faculté dans le cadre du partenariat établi avec le ministère en matière de formation et d’accompagnement le renforcement des capacités, a fait savoir le responsable, se félicitant des contributions de la faculté dans plusieurs évènements se rapportant à l’économie sociale et solidaire.

Rappelant la participation de la faculté dans l’élaboration de la loi cadre couvrant ce secteur, M. Komat a noté que le défi à relever est de légiférer cette activité et de continuer à renforcer les capacités à former en vue de mettre en place une dynamique collective.

Cette journée a été couronnée par une cérémonie de remise des diplômes et des témoignages des lauréats du Master (ISMESS), des présentations des travaux de recherche en ESS et un aperçu sur les réalisations du Centre CIRA-ESS, en matière d’incubation et d’accompagnement des jeunes entrepreneurs pour le développement de leurs projets, en partenariat avec l’incubateur international INCO.

Cette rencontre offre des projections futuristes, d’une part, convenir à la transplantation du modèle d’incubation et de recherche à d’autres universités du Royaume, en capitalisant sur les acquis de cette expérimentation. D’autre part, asseoir un programme de sensibilisation et de promotion de l’entrepreneuriat et de l’innovation sociale par l’ESS, afin de relever le défi de l’insertion socio-économique des jeunes diplômés et ce en partenariat avec toutes les parties prenantes des territoires.
 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une