Plus de résultats
En ce moment
Maroc: L’indice de production des industries manufacturières en baisse de 6,3% …
Industrie

Maroc: L’indice de production des industries manufacturières en baisse de 6,3% en 2020

2M.ma2M.ma

L’indice de production des industries manufacturières, hors raffinage de pétrole, a affiché une baisse de 6,3% en 2020, contre une hausse de 2,4% une année auparavant, selon la Direction du trésor et des finances extérieures (DTFE) relevant du ministère de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration.

Ce repli, constaté particulièrement au deuxième trimestre de 2020 (-21,4%) a concerné la quasi-totalité des secteurs à l’exception des industries alimentaires (+0,9%), l’industrie du papier et du carton (+2,1%), l’industrie chimique (+8,6%) et l’industrie pharmaceutique (+2,9%), indique la DTFE dans sa note de conjoncture portant sur les premiers résultats de l'année 2020.

Ainsi, les plus fortes baisses annuelles ont concerné les secteurs liés à la fabrication d’autres matériels de transport (-42,1%), l’industrie automobile (-25%) et l’industrie du cuir et de la chaussure (-25,3%), fait savoir la même source.

Et de noter qu’après la contreperformance du deuxième trimestre de 2020, la baisse a été quasiment épongée au troisième trimestre de la même année (-2,6%) et au dernier trimestre de 2020 (-1,2%), témoignant de la reprise de la plupart des secteurs industriels, en particulier la fabrication de textiles et la métallurgie.

Le Maroc a ainsi démontré, durant cette crise sanitaire, une grande agilité économique et industrielle qui permet aujourd’hui de prétendre à une meilleure compétitivité dans un marché mondial en mutation, poursuit la note.

Pour sa part, et après avoir enregistré en avril son plus bas niveau depuis le lancement de l’enquête, le taux d’utilisation des capacités de production industrielle (TUC) s’est progressivement rétabli durant le reste de l’année.

Ainsi, en moyenne de l’année 2020, le TUC a baissé de 9,3 points, pour s’établir à 64,8%, traduisant un recul généralisé de toutes les branches d’activité, notamment celui de l’industrie du textile et cuir (-20,2 points), des industries mécaniques et métallurgies (-15,3 points), de la chimie et parachimie (-7,6 points) et, dans une moindre mesure, de l’agroalimentaire (-2,8 points).
 

Les contenus liés

Les articles à la une