Plus de résultats
En ce moment
L'ouverture d’un consulat général à Laâyoune, "un moment inoubliable et histori…
Diplomatie

L'ouverture d’un consulat général à Laâyoune, "un moment inoubliable et historique" (ministre santoméenne des AE)

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

L’ouverture d’un consulat général de la République démocratique de Sao Tomé-et-Principe à Laâyoune représente "un moment historique et inoubliable" dans les relations unissant ce pays et le Maroc, a indiqué la ministre santoméenne des Affaires étrangères, Elsa Teixeira de Barros Pinto.

"L’inauguration d’un consulat général de notre pays à Laâyoune est l’un des moments inoubliables dans l’histoire des relations entre les deux pays amis", a souligné Mme de Barros Pinto, lors d’un point de presse conjoint avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita.

La cheffe de la diplomatie santoméenne a expliqué que cet acte diplomatique à forte portée symbolique traduit dans les faits la volonté de son pays de développer davantage ses liens avec le Royaume dans les divers domaines "dans un esprit de coopération et d’amitié".

Il s’agit aussi, a-t-elle fait remarquer, de promouvoir l’échange des points de vue sur les questions d’intérêt commun aux échelles africaine et internationale, sachant qu’"il existe une forte communauté santoméenne établie au Maroc".

A cet égard, elle a rappelé le rôle important joué par le Maroc dans l’indépendance de son pays et l’engagement constant du Royaume en faveur du développement de Sao Tomé-et-Principe.

"Toutes ces raisons ont fait que le Maroc et Sao Tomé-et-Principe puissent décider d’une façon harmonieuse, pacifique et concertée d’ouvrir une ambassade à Rabat et un consulat à Laâyoune", a ajouté la ministre santoméenne.


La cérémonie d'ouverture, présidée par M. Bourita et Mme de Barros Pinto, s'est déroulée en présence du wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslem Bekrate, de l'ambassadeur de la République centrafricaine et doyen du corps diplomatique africain au Maroc, Ismaila Nimaga, ainsi que du consul général de la République de l'Union des Comores à Laâyoune, Sayed Omar Sayed Hassan.
 

Les contenus liés

Les articles à la une