Plus de résultats
En ce moment
L'Ordre des experts comptables est un partenaire clé dans le développement des …
Dakhla

L'Ordre des experts comptables est un partenaire clé dans le développement des provinces du Sud (El Otmani)

2M.ma2M.ma

L'Ordre des experts comptables est un partenaire clé dans le développement des provinces du Sud, a souligné vendredi le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani.

S'exprimant par visioconférence lors de l'ouverture d’une journée d’étude à Dakhla, organisée par l'Ordre des experts comptables sous le thème: "L’investissement, moteur de développement des régions du Sud", M. El Otmani a mis l’accent sur le rôle des experts comptables dans l’accompagnement des importantes mutations que connaissent les provinces du Sud, ainsi que dans la mise en œuvre des chantiers et projets d’envergure.

Dans ce cadre, il a mis en exergue le rôle majeur de l’Ordre au niveau national, tout en mettant en avant les contributions positives de ses membres pour soutenir le développement des entreprises et encourager l'investissement privé et la dynamique économique que connaît le Royaume en général et les provinces du sud en particulier.

De même, le chef du gouvernement a souligné la forte implication de l'ensemble des experts comptables dans le soutien des efforts des régions du Sud en termes de développement, étant donné qu'ils sont au cœur des réformes liées à l'amélioration du climat des affaires, au renforcement de la compétitivité des entreprises et à la durabilité de l’économie nationale.

Pour sa part, le président du Conseil économique social et environnemental (CESE), Ahmed Reda Chami a mis l’accent sur le nouveau modèle de développement pour les provinces du sud du Maroc, élaboré par le Conseil en 2013, basé sur l’audition, le benchmarking et les diagnostics et analyses approfondis avec 1.500 acteurs.

De même, M. Chami a souligné que le CESE avait préconisé de créer un pôle économique d’envergure à Dakhla Oued Eddahab, avec des activités bien identifiées ayant trait à la pêche, les énergies renouvelables et le tourisme, tout en appelant les experts comptables à faire découvrir et encourager les opportunités d’investissements dans les provinces du Sud.

Il a également mis en exergue le programme de développement des provinces du Sud lancé en 2015, précisant que 70% des projets sont réalisés et 179 autres ont été achevés pour un coût global de 13,2 MMDH.

Un total de 336 projets sont en cours d’achèvement dans les provinces du Sud, avec un cout global de 46,9 MMDH, a précisé M. Chami.

De son côté, le vice-président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Abdelkrim Mehdi a mis l’accent sur la dynamique de développement global et durable dans les provinces du Sud ces dernières années, notant que dans le but d’accompagner cet élan de développement, la CGEM a décidé la création de trois confédérations régionales, en lien avec le découpage administratif du Royaume.

En vue de soutenir les efforts d'investissement et renforcer la dynamique économique dans les provinces du Sud, la CGEM et l’exécutif ont mis en place depuis le dernier trimestre de l’exercice 2020, la plateforme CGEM-gouvernement portant sur la mise en œuvre de plusieurs projets relatifs au climat des affaires, en l’occurrence la charte de l'investissement, la promotion des petites et moyennes entreprises et l'assouplissement des conditions d'octroi des indemnités de perte d'emploi, a-t-il poursuivi.

A cette occasion, il a appelé les acteurs économiques à saisir les opportunités et perspectives de croissance dans les provinces du Sud et à poursuivre leurs investissements, en tirant profit de la coopération des institutions et les différentes parties prenantes.

Cette journée d’étude vise à explorer les moyens d'accompagner la dynamique de régionalisation en matière d'investissements et de rassembler les différents acteurs de l'économie marocaine pour échanger sur les efforts de développement et d’investissement à déployer dans les provinces du Sud.

Lors de cette rencontre, l’accent a été mis sur les potentialités de la région de Dakhla Oued Eddahab et sur les projets de développement en cours, en plus de l’organisation de deux tables rondes sur "le plan de développement des provinces du Sud: une dynamique d’investissements porteuse d’opportunités de développement économique et social" et "Provinces du Sud: Futur hub continental de l’Accord de libre-échange continental africain (ZLECA)".

Ont notamment pris part à cette rencontre le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, le wali chargé de la coordination nationale de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), Mohamed Dardouri, le président du Conseil régional, El Khattat Yanja, les experts comptables, les membres du CGEM et les acteurs économiques, ainsi que des élus et des chefs des services extérieurs.
 

Les contenus liés

Les articles à la une