Plus de résultats
En ce moment
Les dix tubes marocains de l’été (VIDÉOS)
Musique

Les dix tubes marocains de l’été (VIDÉOS)

Rotana/Youtube

Le ciel se fait plus ensoleillé et les journées plus longues. L’occasion pour nos artistes marocains de publier leurs nouveautés avant de partir à la course au tube de l’été. Et si certains se distinguent du lot, d’autres émergent doucement. Objectif en tête ? Monopoliser les ondes marocaines entre juin et août, la période idéale pour faire la fête et marquer les esprits.

Alors que Saad Lamjarred n’aura probablement pas sa part du gâteau cet été, car soupçonné de « viol aggravé » en France, territoire qu’il n’a, pour l’instant, pas le droit de le quitter, d’autres artistes ont concocté des sonorités qui devraient, à coup sûr, rester gravées dans nos mémoires pour les mois à venir.

Asma Lmnawar - Andou Zine

En cinq jours seulement, Asma Lmnawar a déjà atteint les quatre millions de vues sur Youtube avec « Andou Zine », c’est dire si ce titre a déjà conquis ses nombreux fans. Avec ce nouveau morceau, la chanteuse marocaine a su valoriser une chanson issue du patrimoine en l’insérant dans un moule résolument moderne.

Kader Japonais - Wa 3lach

Que serait une longue nuit d’été sans son morceau de raï ? Kader Japonais réalise ici un retour remarqué avec son nouveau-clip « Wa 3lach », publié sur le web le 14 avril. Et le succès ne s’est pas fait attendre, car le morceau vient de dépasser les deux millions de vues. Kader Japonais mise ici sur un clip moderne, et a même porté sa plus belle cravate pour l’occasion.

Zouhair Bahaoui - Ghamza

L’épreuve du deuxième single est souvent difficile à dépasser. Les nombreux chanteurs monotubes ne peuvent que confirmer. Zouhair Bahaoui s'en sort et publie un nouveau clip qui fait suite au succès fulgurant de « Tsalaya Solde ». Bahaoui mise sur un morceau pop dans la bonne humeur où il chante une amourette inaccessible… tout comme dans son premier titre. Pourquoi changer une recette qui marche après tout ?

Fnaïre - Ngoul Mali

C’est la surprise de la saison. Après s’être essayés à la comptine engagée avec « Al-Amir Nadif », les membres de Fnaïre reviennent avec un clip à l’esthétique léchée. Filmé dans les igoudars, greniers collectifs d’antan situés dans la région du Souss, le clip « Ngoul Mali » accompagne une chanson pop-gnaoua composée et arrangée par le talentueux Mouhssine Tizaf, porte-flambeau du groupe.

Douzi - Lmouja

La balade de l’été sera signée Douzi. Et bien qu’elle soit sortie en plein hiver, cette chanson est prête à passer l’été. En témoignent les scores impressionnants sur Youtube (plus de 16 millions de vues) et sa diffusion massive sur les ondes. « Lmouja » se distingue par un texte subtil, qui ne vire pas dans la mièvrerie. C’est d’ailleurs l’un des plus grands succès du jeune artiste après sa reprise de Cheb Akil, « Mazal Mazal ».

Ihab Amir - Jouj Kelmat

Depuis sa sortie de la Star Academy, Ihab Amir savoure son succès. Et son nouveau single « Jouj Kelmat » ne déroge pas à la règle. Comme la plupart de ses confrères, Ihab Amir apprécie particulièrement le thème des querelles amoureuses qu’il développe encore une fois dans « Jouj Kelmat ». Et même si le jeune Amir a mis son manteau le plus épais pour le tournage de ce clip, il est bien motivé pour nous faire danser cet été.

Grini & Jamila - Zaalima

Grini réussit son coup une nouvelle fois en interprétant la bande originale du dernier long métrage de Shahrukh Khan. Dans « Zaalima », il a invité la chanteuse marocaine Jamila pour l’un des duos les plus originaux de la saison. Aérien, ce morceau est une balade tout en douceur mêlant sonorités indiennes et pop internationale. Depuis sa publication début février, le morceau a été visionné pas moins de 16 millions de fois.

Lartiste - Chocolat

Soutenu par une diffusion massive sur les radios marocaines, Lartiste a su tirer son épingle du jeu depuis la sortie de son dernier album « Clandestino ». Le dernier single « Chocolat », en featuring avec Awa Imani, n’échappe pas la règle et explose les statistiques. 30 millions de vues en un rien de temps qu’il doit notamment au rythme afro-pop qui fait de ce morceau un incontournable dans les playlists des clubs marocains.

DJ Moh Green ft Barbapappa & Dalvin - Ça te va bien

Encore discret sur les ondes, ce morceau reste tout de même efficace. DJ Moh Green signe ici une collaboration originale avec le groupe marocain Barbapappa, qui s’est fait connaitre par ses parodies hilarantes. Et comme d’habitude, ils chantent du charabia, mais ça fait danser (et rire). Et c’est l’essentiel. En moins d’un mois, Barbapappa et DJ Moh Green ont dépassé le million de vues et sont prêts à séduire sur les dancefloors.

Ahmed Chawki - Qahwa

Ahmed Chawki clôture cette playlist des dix tubes marocains de l’été. Avec « Qahwa », Ahmed Chawki reste fidèle avec sa signature : une pop marocaine teinté de musique khalijie. Si le texte peut faire sourire, le rythme est néanmoins efficace. « Qahwa » est également l’un des premiers clips marocains diffusés sur Youtube en 4K. Histoire d’apprécier cette vidéo haute en couleurs dans une qualité optimale. 

Les contenus liés

Les articles à la une