Plus de résultats
En ce moment
Le SG de l'ONU plaide pour faire des technologies numériques une "force au serv…
Technologies de l'Information

Le SG de l'ONU plaide pour faire des technologies numériques une "force au service du bien"

2M.ma2M.ma

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé à faire des technologies numériques une "force au service du bien", dans un message à l’occasion de la Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information, qui sera célébrée le 17 mai.

"Prenons l’engagement d’unir nos forces pour vaincre la COVID-19 et de faire en sorte que les technologies numériques soient une force au service du bien qui nous aide à atteindre les objectifs de développement durable et à ne laisser personne de côté", a plaidé M. Guterres. Selon lui, les technologies numériques sont essentielles à la vie, au travail, à la santé et à l’apprentissage de milliards de personnes.

Face à la crise sanitaire, les entreprises, les gouvernements et le secteur du numérique ont contribué, grâce à la résilience et à l’innovation dont ils ont fait preuve, à protéger des vies et des moyens de subsistance. "Cette période éprouvante a accéléré le passage au numérique partout dans le monde", a-t-il dit.

Pourtant, 3,7 milliards de personnes, soit près de la moitié de la population mondiale, n’ont toujours pas accès à Internet; la majorité d’entre elles sont des femmes. "Elle aussi doivent être connectées si nous voulons que les possibilités offertes par la 5G, l’intelligence artificielle, l’Internet des objets, la santé numérique et d’autres technologies soient véritablement transformatrices et durables", relève le message.

Par ailleurs, le chef de l'ONU a prévenu contre les dangers des technologies numériques, qui vont de la propagation de la haine et de la désinformation aux cyberattaques et à l’exploitation de nos données. Et de noter que grâce au Plan d’action de coopération numérique et aux travaux essentiels de l’Union internationale des télécommunications, l’ONU cherche à rendre le passage au numérique "équitable, sûr, inclusif et abordable pour tous et toutes, dans le plein respect des droits humains".

Les contenus liés

Les articles à la une