Plus de résultats
En ce moment
Le Parlement arabe salue les efforts du Maroc pour parvenir à un règlement glob…
Politique

Le Parlement arabe salue les efforts du Maroc pour parvenir à un règlement global de la crise libyenne

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

Le Parlement arabe a salué les efforts déployés par le Maroc en accueillant le dialogue inter-libyen et en créant les conditions propices pour parvenir à un règlement global de la crise en Libye.

A l'issue de sa première session de la troisième législature, qui a eu lieu au siège du Secrétariat général de la Ligue des pays arabes, le Parlement arabe s'est félicité des résultats du dialogue entre les délégations du Haut Conseil d'État libyen et du Parlement de Tobrouk à Bouznika, qui s'est tenu à l'invitation du Royaume du Maroc dans le but de trouver une solution politique à la crise en Libye.

Le parlement a également salué les résultats de ce dialogue, notamment l'accord obtenu sur les critères et les mécanismes de sélection des titulaires des postes de direction des institutions souveraines, ainsi que l'accord sur des mesures clairs pour éliminer la corruption et mettre fin à l'état de division institutionnelle en Libye.

Par ailleurs, le Parlement arabe a réitéré son soutien à un règlement politique global de la crise en Libye qui préserve la souveraineté de l'État sur l'ensemble de son territoire, consolide son unité nationale et met fin à toutes les formes d'ingérence étrangère dans les affaires internes de la Libye.

L'institution a appelé également toutes les parties libyennes à "poursuivre leurs efforts et saisir ce moment historique afin d'assurer la réussite du processus politique, dans la perspective de résoudre la crise libyenne et de parvenir à une solution finale qui puisse garantir la stabilité et l'intégrité territoriale du pays et répond aux aspirations du peuple libyen à la sécurité, la stabilité, le développement et la prospérité".

Elle a, en outre, réitéré son rejet et sa condamnation des violations répétées de l'embargo sur les armes imposé par le Conseil de sécurité et du recrutement systématique de combattants étrangers, de mercenaires et d'éléments terroristes qui sont envoyés dans le pays.

Le parlement a appelé, ainsi, au retrait de toutes les forces étrangères du territoire libyen et à la recherche d'une solution permanente à la menace posée par les milices et les groupes armés, soulignant l'importance d'une reprise complète de la production pétrolière et des opérations d'exportation au profit de tous les Libyens dans toutes les régions du pays.

Le Maroc a été représenté aux travaux de cette session par les parlementaires Abdellatif Ben Yaacoub (groupe Justice et développement), Wafaa El Bakkali (Union constitutionnelle) et Fatima Toussi (Authenticité et modernité).

 

 

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une