Plus de résultats
En ce moment
Le parc d’attraction Disneyland ferme ses portes à Shanghai en raison du nouvea…
Santé

Le parc d’attraction Disneyland ferme ses portes à Shanghai en raison du nouveau Coronavirus

2M.ma/Map2M.ma/Map

Le parc d'attraction Disneyland a annoncé, vendredi, au premier jour du Congé du nouvel an chinois, qu'il restera fermé jusqu'à nouvel ordre en raison de la propagation du coronavirus nCoV, découvert en décembre dans la ville chinoise de Wuhan, au centre du pays.

« En réponse à la prévention et au contrôle de l'épidémie et afin d'assurer la santé et la sécurité de nos clients et de cast, Shanghai Disney Resort ferme temporairement Shanghai Disneyland, Disneytown », a annoncé l'exploitant du parc à thème sur son site internet.

« Nous continuerons à surveiller attentivement la situation et annoncerons la date de réouverture après confirmation », ajoute la même source.

L'épidémie qui a fait 26 morts et contaminé 830 personnes en Chine a créée une situation de panique et un état d'alerte chez de nombreuses entreprises, y compris les détaillants, les compagnies aériennes, les agences de voyages et les hôteliers craignant une éventuelle propagation du virus.

Pour faire face à la propagation du virus, les autorités locales ont pris une série de mesures drastiques, dont la mise en quarantaine de Wuhan, une ville de 11 millions d'habitants, et de la ville voisine de Huanggang qui compte sept millions d'habitants. Ces deux villes et plusieurs localités voisines ont été coupées du monde, les transports au départ de ces communes étant à l'arrêt.

Au total, plus de 40 millions de Chinois étaient confinés dans 13 municipalités vendredi à la suite de mesures anti-épidémie.

En raison du risque de propagation du virus, Pékin a décrété l'annulation des festivités du Nouvel an, qui drainent habituellement des centaines de milliers de visiteurs.

Le virus découvert à Wuhan est un nouveau type de coronavirus qui peut provoquer des maladies bénignes chez l'homme, comme un rhume, mais aussi d'autres plus graves comme le Sras (syndrome respiratoire aigu sévère).

D'autres contaminations ont également été signalées en Asie (Thaïlande, Japon, Corée du Sud, Taïwan).

De nombreux pays qui ont des liaisons aériennes directes ou indirectes avec la région de Wuhan ont décidé de mettre sur pied des mesures de contrôle sanitaire à l'arrivée des passagers.

 

Les contenus liés

Les articles à la une