Plus de résultats
En ce moment
Le pape met en garde contre la «spirale de la mort» dans les affrontements au P…
Vatican

Le pape met en garde contre la «spirale de la mort» dans les affrontements au Proche-Orient

2M.ma avec Agences2M.ma avec Agences

Le pape François a mis en garde dimanche 16 mai contre la "spirale de la mort et de destruction" dans les affrontements au Proche-Orient, jugeant "terrible et inacceptable" la perte de vies innocentes dans ce conflit.

Une solution doit être trouvée "avec l'aide de la communauté internationale" afin d'arrêter ce "crescendo de haine et de violence qui constitue une grave blessure à la fraternité, difficile à guérir si l'on ne s'ouvre pas au dialogue", a déclaré le pape après sa prière dominicale de l'Angélus.

"De nombreuses personnes ont été blessées, et beaucoup d'innocents sont morts. Parmi eux, il y a aussi des enfants et c'est terrible et inacceptable", a déclaré François, 84 ans.

"Je me pose la question: où mèneront la haine et la vengeance ? Pensons-nous vraiment que nous allons construire la paix en détruisant l'autre ?", a demandé le pontif argentin qui a lancé place Saint-Pierre "un appel au calme et à ceux qui en ont la responsabilité à cesser le fracas des armes et à emprunter les chemins de la paix, également avec l'aide de la communauté internationale".


Au moins 33 Palestiniens dont huit enfants ont été tués ce dimanche dans des frappes israéliennes sur la bande de Gaza, a rapporté le ministère local de la Santé, précisant qu'il s'agissait du plus lourd bilan quotidien depuis le début du conflit lundi.

Au total, 181 Palestiniens, dont 52 enfants, ont péri dans les raids de l'occupant israélien, selon un dernier bilan palestinien. Les huit enfants sont morts dans les bombardements d'un quartier de la ville de Gaza, d'après le ministère de la Santé.

Les contenus liés

Les articles à la une