Plus de résultats
En ce moment
Le ministère de la justice fait de la dématérialisation des services judiciaire…
Justice

Le ministère de la justice fait de la dématérialisation des services judiciaires une préoccupation majeure

2M.ma2M.ma

Le ministre de la justice, Mohamed Ben Abdelkader a affirmé que son département fait de la dématérialisation des services judiciaires une préoccupation majeure.

Intervenant à l'occasion du Forum MENA–OCDE, organisé sous le thème "La gouvernance numérique pour des services publics plus ouverts", tenu dernièrement par visioconférence, M. Ben Abdelkader a relevé que cette dématérialisation permet de relever les défis de la continuité et de la régularité dans un contexte de crise pandémique, tout en assurant aux citoyens une sécurité juridique et un accès facile à la justice et aux droits fondamentaux.

Cité par un communiqué du ministère de la justice, le responsable gouvernemental a souligné la pertinence stratégique et opérationnelle du schéma directeur de la transformation digitale du système judiciaire marocain, établi par le ministère de la justice.

Ce schéma, poursuit-il, se décline en six programmes et 22 projets ayant pour objectifs stratégiques une justice simplifiée et accessible, un service judiciaire consacrant les droits fondamentaux des justiciables et un tribunal intelligent tirant profit des nouvelles technologies pour promouvoir la qualité de ses prestations.

A cet égard, le ministre a mis en exergue la pertinence fonctionnelle du schéma directeur et son impact sur l’environnement de la justice, indiquant qu’il s’agit d’un plan structurant à même de constituer la pierre angulaire de toute future réforme dans le domaine de la justice et rappelant la mobilisation et l’engagement de plusieurs partenaires internationaux dans l’accompagnement de sa réalisation.

Cet événement, auquel ont pris part des ministres de la justice de la région MENA, a également été l’occasion pour M. Ben Abdelkader d’aborder l'approche transformationnelle développée par le ministère de la justice, afin de tirer profit de la gouvernance numérique pour une dématérialisation des services publics de la justice centrée sur le citoyen, conclut le communiqué.

 

Les contenus liés

Les articles à la une