Plus de résultats
En ce moment
Le Maroc, l'un des pays les plus attractifs des investissements en Afrique (Ban…
Maroc

Le Maroc, l'un des pays les plus attractifs des investissements en Afrique (Banque sud-africaine)

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

 Le Maroc est l'un des pays les plus attractifs des investissements étrangers directs dans le continent africain, révèle une nouvelle étude intitulée "Where to invest in Africa?" (où investir en Afrique).

Selon cette étude, qui vient d'être publiée par la banque sud-africaine «Rand Merchant Bank» (RMB), le Maroc arrive en 2ème position des pays les plus attractifs des investissements en Afrique, derrière l’Egypte et devant l’Afrique du Sud, pays le plus industrialisé du continent.

«L’économie marocaine continue de bénéficier de la stabilité politique, bien que le Royaume, à l’instar de tous les pays, a été affecté par la pandémie de la Covid-19, relève la même source, rappelant qu’un Fonds spécial de lutte contre le coronavirus a été créé en 2020.

L’étude fait constater que l'Afrique abrite plus de la moitié des réserves mondiales d'or, de chrome et de platine et une proportion importante des réserves mondiales de diamants.

Bien que le rythme de croissance de la classe moyenne ait été plus lent que prévu, pour des raisons propres au profil économique de chaque pays, le paysage démographique du continent reste attractif, note-t-elle. Elle explique, à ce propos, que les économies émergentes sont la prochaine grande évolution des dépenses et de la consommation mondiales au cours des prochaines décennies, en particulier avec la reprise des taux de croissance économique en Afrique.

Concernant les services financiers, le rapport soutient que les réformes réglementaires, l'émergence d'une classe moyenne urbaine et les avancées technologiques permettent aux institutions financières d'accéder à des mécanismes de financement pour atténuer les risques et maximiser les rendements.

Relevant que l'infrastructure est un obstacle majeur à la croissance inclusive, l’étude retient que si la pénurie d'infrastructures en Afrique est indéniable, elle offre de nombreuses opportunités d'investissement, en particulier pour le secteur de la construction.

 

Les contenus liés

Les articles à la une