Plus de résultats
En ce moment
Le Journal des JO #2 : Un début difficile pour le Maroc (Vidéo)
Jeux Olympiques

Le Journal des JO #2 : Un début difficile pour le Maroc (Vidéo)

M.H.HM.H.H

Les premières participations marocaines, la première médaille et l'évènement le plus marquant de la journée... Voici le Journal des JO #2.

Côté marocain, c'est la grande débâcle. Comme appréhendé par les observateurs auparavant, la première journée de ces Jeux Olympiques de Tokyo a été marquée par une série de déceptions pour les supporters marocains. 

Tout d'abord, Sarah Fraincart du skiff a fini dernière de sa série vendredi. Malgré une deuxième chance en repêchage, l'athlète a terminé encore une fois la compétition en fin de classement.

En Taekwondo, la jeune Oumaima El Bouchti (20 ans) a également quitté les JO sans consécration. Tombée devant la double championne du monde coréenne, SIM Jaeyoung, la jeune athlète s'est inclinée en huitième de finale (19-10). L'élimination de la sportive coréenne dès les quarts de finale n'a pas permis à El Bouchti de rejoindre le tour de repêchage et disputer la médaille de bronze. En somme, un résultat prévisible pour une très jeune sportive et face à un tirage si difficile. 

Aucune description disponible.

Si Richard Carapaz de l'Équateur est désormais le nouveau champion olympique en Cyclisme, avec un timing de 6h 05'26'' de course, le Marocain Mohcine El Kouraji a abandonné la course, comme un grand nombre de participants qui n'ont pas supporté le fort taux d'humidité et à la chaleur accablante. 

La plus grosse déception de la journée n'est que l'élimination du boxeur Mohamed Hamout dès les 16e de finale dans les -57 kg. Le pugiliste de 27 ans, très attendu pourtant pour décrocher une médaille, s'est incliné aux points devant l’Iranien Daniyal Shahbakhsh. Une défaite qui confirme la décadence de la boxe marocaine remarquée depuis les JO de Rio en 2016. 

 

Première médaillée: la Chinoise Qian Yang

La Chinoise Qian Yang a décroché samedi le premier des 339 titres olympiques des Jeux, en remportant le concours de tir à la carabine 10 m.

Elle a devancé au dernier tir la Russe Anastasia Galashina, qui évolue sous drapeau neutre en raison de la suspension de la Russie, et la Suissesse Nina Christen, médaillée de bronze.

En double mixte en tir à l'arc, nouvelle épreuve au programme des Jeux, c'est la Corée du Sud qui s'est imposée comme championne olympique. Voici par ailleurs le podium final: 

Or: Corée du Sud (An San, Kim Je-deok)

Argent: Pays-Bas (Gabriela Schloesser, Steve Wijler)

Bronze: Mexique (Alejandra Valencia, Luis Alvarez)

 

La plus jeune athlète de tous les temps... une petite syrienne !

La Syrienne Hend Zaza (12 ans), la plus jeune sportive à participer aux Jeux olympiques depuis 1968, a été éliminée dès son entrée dans le tournoi olympique de tennis de table.

L'adolescente dont l'objectif est de briller aux Jeux olympiques de Paris en 2024, s'est inclinée sur le score sans appel de 4-0 (11-4, 11-9, 11-3, 11-5) face à l'Autrichienne Jia Liu, âgée de 39 ans.

Découverte un peu par hasard en Syrie alors qu'elle s'entraînait avec son frère, elle brûle les étapes, se classant deuxième des championnats syriens juniors à six ans, puis en remportant les championnats d'Asie de l'Ouest des moins de 12 ans.

 

 

Les contenus liés

Les articles à la une