Plus de résultats
En ce moment
Le Conseil de gouvernement adopte le PLF 2022
Conseil de gouvernement

Le Conseil de gouvernement adopte le PLF 2022

2M.ma avec MAP2M.ma avec MAP

Le Conseil de gouvernement, réuni lundi sous la présidence du Chef du gouvernement, M. Aziz Akhannouch, a adopté le projet de Loi de finances (PLF) pour l'année 2022.

Le Conseil, tenu en format hybride, a examiné et approuvé le projet de Loi de finances pour l'année 2022, indique un communiqué du porte-parole du gouvernement.

Au début des travaux du Conseil, le Chef de gouvernement a exprimé ses remerciements et sa gratitude à SM le Roi Mohammed VI qui avait félicité le gouvernement à l'occasion de sa nomination, lors du Conseil des ministres qui s’est tenu dimanche au palais royal de Fès sous la présidence du Souverain, lui souhaitant plein succès dans ses missions nationales au service du peuple marocain.

M. Akhannouch a en outre évoqué les Hautes Orientations royales au gouvernement lors de ce Conseil des ministres, notamment la nécessité de répondre aux aspirations légitimes du peuple, réitérant la détermination de l'exécutif à placer ces Hautes orientations royales à la tête des priorités des programmes de développement, poursuit le communiqué.

Le PLF 2022 adopté lors du Conseil de gouvernement, s'appuie, pour l'essentiel, sur le cadre référentiel représenté par les discours et directives royaux, ainsi que sur les résultats du nouveau modèle de développement et les orientations fondamentales contenues dans le programme gouvernemental.

Ce projet, qui s'inscrit dans le cadre d'un contexte international marqué par l’émergence de signes d’une reprise de l’économie mondiale, l'amélioration des indicateurs de confiance en sa capacité à surmonter les répercussions économiques et sociales de la pandémie de la Covid-19 sur la base des hypothèses réalistes tenant compte notamment des données liées à la situation nationale et internationale et des effets de l'évolution de la crise sanitaire mondiale, ainsi que des hypothèses relatives aux prix de certaines matières de base sur le marché mondial et au niveau de la récolte agricole attendue au niveau national.

Le PLF 2022 a pour objectif de consolider les bases de la relance de l'économie nationale, à travers l’opérationnalisation du Fonds Mohammed VI pour l’Investissement, la mise en place de la charte de l’investissement, l’amélioration du climat des affaires et la mise en œuvre de la loi-cadre relative à la réforme fiscale, selon la même source.

Dans ce cadre, le gouvernement prendra les mesures urgentes pour accompagner les jeunes en matière d'emploi, encourager les initiatives des jeunes porteurs de projets dans le domaine agricole et insuffler une nouvelle dynamique au programme "Intilaka" à travers le lancement d’un nouveau projet "Al Forssa" qui vise à financer les projets des jeunes sans conditions préalables.

Ce projet a également pour but de poursuivre l'instauration des bases de l’Etat social, à travers la réhabilitation du système de la santé, l’instauration d’une profonde réforme du secteur de l'éducation, en renforçant les mécanismes d'intégration, et la généralisation de l’Assurance Maladie Obligatoire de base au profit des travailleurs non-salariés, et la prise des mesures nécessaires pour la généralisation progressive des allocations familiales, à travers la mise en œuvre du Registre Social Unifié, tout en accordant une attention particulière à l’intégration sociale des personnes en situation de handicap, et en donnant la priorité à la promotion de l'égalité des sexes dans divers domaines économiques et sociaux.

Il vise aussi à insuffler une nouvelle dynamique aux différents secteurs productifs, augmenter leur capacité à préserver et créer des emplois, en mettant en œuvre le plan de relance économique et en adoptant un ensemble d'autres orientations fondamentales qui seront présentées en détail aux membres du parlement.

 

Les contenus liés

Les articles à la une