Plus de résultats
En ce moment
Le Brésil compte 9,5% des infections et 10% des décès dus au covid-19 dans le m…
Brésil

Le Brésil compte 9,5% des infections et 10% des décès dus au covid-19 dans le monde

2M.ma avec Agences2M.ma avec Agences

Le Brésil, un pays de 212 millions d'habitants (près de 3% de la population mondiale), compte 10,3% des décès du coronavirus dans le monde et 9,5% du nombre d'infections.

Les données font partie d'un bulletin publié jeudi par la Fondation Oswaldo Cruz (Fiocruz), le plus grand centre de recherche médicale d'Amérique latine relevant du ministère de la Santé, qui a fait observer que le Brésil connaît "le pire moment depuis le début de la pandémie ".

Selon la newsletter de l'Observatoire Covid-19 de Fiocruz, le Brésil fait partie des pays avec les pires indicateurs, un an après que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ait déclaré le nouveau coronavirus pandémie mondiale.

Le Brésil a enchaîné deux jours consécutifs avec plus de 2.200 décès quotidiens dus au covid (2.233 décès jeudi après le record de 2.286 décès enregistré mercredi), portant le total de décès à plus de 272.000 décès, pour environ 11,2 millions d'infections.

Les moyennes élevées de ces derniers jours font du Brésil le deuxième pays avec le plus grand nombre de décès dus au covid-19 dans le monde, juste derrière les États-Unis.

"Le Brésil est confronté au pire moment depuis le début de la pandémie et n'a jamais réussi à réduire significativement sa courbe de transmission. Au contraire, comme souligné par Fiocruz, les records de nouveaux cas et de décès ont tous été dépassés ces derniers jours, parallèlement à l'effondrement des systèmes de santé dans une grande partie du pays", selon le bulletin.

Le centre de recherche a ajouté que l'incidence d’infection est à des niveaux élevés dans tous les États du pays, avec une tendance à la hausse dans ceux du sud-est et du sud, les plus peuplés.

Par ailleurs, dans 20 des 27 États brésiliens, les taux d'occupation des unités de soins intensifs dépassent les 80%, une situation d'alerte critique, estime la Fondation.

Les contenus liés

Les articles à la une