Plus de résultats
En ce moment
L'autonomisation économique des femmes, un choix stratégique en conformité avec…
Femmes

L'autonomisation économique des femmes, un choix stratégique en conformité avec les engagements du Maroc (ministre)

2M.ma2M.ma

L'autonomisation économique des femmes constitue un choix stratégique qui va de pair avec les engagements du Royaume en matière de développement durable, d'autant plus qu’elle est en conformité avec le choix constitutionnel et le programme gouvernemental, a indiqué, samedi à Dakhla, la ministre de la Solidarité, du développement social, de l'égalité et de la famille, Jamila El Moussali.


S'exprimant à l'occasion du lancement du programme d’autonomisation des femmes dans la région Dakhla Oued Eddahab, Mme Moussali a indiqué que le programme Maroc "Tamkine" s’inscrit dans le cadre des dispositions et engagements constitutionnels contenus dans le programme gouvernemental pour le mandat législatif 2016-2021, en particulier ceux visant à "renforcer l'inclusion économique des femmes et leur autonomisation dans le domaine du développement" et intervient en harmonie avec les objectifs du développement durable et les axes du plan gouvernemental pour l’égalité relatif à l’autonomisation économique des femmes.


Ce programme qui est basé sur une approche participative avec les différents acteurs, y compris les départements gouvernementaux et les acteurs économiques, repose sur une vision globale et cohérente basée sur l'inclusivité et sur la gestion axée sur les résultats, mettant à contribution l'ensemble des acteurs et intervenants sur le terrain, à savoir les pouvoirs publics, les collectivités territoriales, le secteur privé, les universités, la société civile et les partenaires techniques et financiers internationaux, a soutenu la ministre.


Mme El Moussali a affirmé que la vision stratégique du programme avait été définie, en ce qui concerne l'autonomisation économique des femmes, comme "l'un des piliers du nouveau modèle de développement de notre pays", à travers la réalisation de trois axes stratégiques, à savoir "l'accès aux opportunités économiques", "l'éducation et la formation" et "un environnement approprié et durable pour l'autonomisation économique des femmes et la protection et l'amélioration de leurs droits".


Le Programme s'assigne pour finalité la réalisation de trois objectifs stratégiques à l'horizon 2030, conformément aux Objectifs du développement durable, qui visent à atteindre 30% du taux d'emploi des femmes, contre 19% cette année (2020), à multiplier le pourcentage des femmes diplômées de l'enseignement professionnel pour atteindre 8%, et à promouvoir un environnement approprié et durable pour l'autonomisation économique des femmes, a-t-elle ajouté.


Ce programme permettra aux coopératives féminines au niveau national de bénéficier des programmes de qualification et d’accompagnement, dans l’optique de devenir des entreprises opérationnelles qui contribueront au produit intérieur brut, a-t-elle poursuivi.


Par ailleurs, elle a souligné que la mise en œuvre territoriale du programme d’autonomisation des femmes dans la région Dakhla Oued Eddahab, en tant que première étape dans le Royaume, constitue une pierre angulaire dans le processus de l’appui de ce programme, étant donné que la région a une vision ambitieuse en matière de l’économie sociale et solidaire et de coopératives féminines.


Dans cette lignée, Mme El Moussali a noté que la mise en oeuvre de ce programme qui cible 500 bénéficiaires, contribuera certainement à l'effort national visant à réduire les effets négatifs de la pandémie de coronavirus, en particulier pour les femmes issues des milieux défavorisés et en situation difficile.


Elle a aussi souligné que ce programme faisant l’objet d’une convention de partenariat entre le Conseil de la région Dakhla Oued Eddahab et son département, vise à développer les connaissances des femmes en fonction des évolutions des moyens technologiques et numériques modernes, tout en mettant l’accent sur le volet relatif à la qualification et la formation, dans l’optique de garantir la durabilité de l’ensemble des projets.


Cette rencontre a été marquée par la présence notamment du wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d'Oued Eddahab, Lamine Benomar, le président du Conseil de la région, Khattat Yanja,des élus et des associations de la société civile.


Mme El Moussali, qui était accompagnée du Wali, a visité vendredi le Centre d’orientation et d’accompagnement de personnes en situation de handicap au quartier Moulay Rachid et à l’espace multifonctionnel de la femme à au quartier Oum Tounssi à Dakhla.

Les contenus liés

Les articles à la une