Plus de résultats
En ce moment
Laâyoune-Sakia El Hamra: Le droit à la santé en période de pandémie au centre d…
Santé

Laâyoune-Sakia El Hamra: Le droit à la santé en période de pandémie au centre des débats de la CRDH

2M.ma2M.ma

Le droit à la santé en période de pandémie liée à la Covid-19 était au coeur des débats de la deuxième réunion ordinaire de la Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) de Laâyoune-Sakia El Hamra tenue samedi. 


A cette occasion,  le rapport sur "Le droit à la santé pendant la pandémie de Covid-19", élaboré par le Comité permanent chargé d'évaluer et de suivre l'effectivité des droits humains dans les politiques et programmes régionaux, a été présenté en plus du rapport annuel du Conseil National des Droits de l'Homme (CNDH) pour l'année 2020.

Lors de cette réunion, les intervenants ont indiqué que les effets négatifs de la pandémie ont pesé sur l'effectivité du droit à la santé des catégories sociales les plus vulnérables.

Le droit à la santé est garanti par la Constitution et les pactes internationaux qui stipulent sa centralité dans l'ensemble du système des droits de l'Homme", a souligné  le président de la CRDH de Laâyoune-Sakia El Hamra, Taoufik Bardiji,

Et de poursuivre que la crise sanitaire a mis "une forte pression sur le personnel du secteur de la santé et touché de plein fouet les droits à la santé des patients atteints d’autres maladies que la Covid-19".

Dans ce sens, le président de la CRDH a tenu à préciser que le travail de la commission régionale  a pour but de suivre le fonctionnement du secteur de la santé ainsi que sa résilience face à la pandémie.

D'après la même source, la CRDH vise à soutenir les institutions partenaires au secteur de la Santé, à travers la sensibilisation, la mobilisation, la solidarité et l’appui logistique. 

A noter que cette réunion s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la loi 76.15 portant réorganisation du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) et de ses commissions régionales.

Ce rendez-vous était par ailleurs l’occasion d’étudier et d’évaluer les activités menées par la CRDH entre la première et la deuxième réunion ordinaire, en plus de discuter du rapport annuel de la Commission au titre de 2020.  

Les contenus liés

Les articles à la une