Plus de résultats
En ce moment
La réalisatrice Dalila Ennadre n’est plus
décès

La réalisatrice Dalila Ennadre n’est plus

2M.ma2M.ma
Modifié le

La réalisatrice franco-marocaine Dalila Ennadre, âgée de 53 ans, est décédée ce 14 mai après une longue maladie. C'est à Paris, jeudi à 14h50 qu'elle nous a quittés. Selon un communiqué de la famille de la défunte, elle se battait « contre un cancer révélé en janvier 2018, que les médecins attribuent à une probable exposition à l’amiante dans sa jeunesse. »

Dalila Ennadre a été plusieurs fois primée et « a réalisé de nombreux films documentaires au Maroc son pays d’origine et en France son pays d’adoption. » Juste avant son décès, « elle mettait les dernières touches à son ultime film tourné à Larrache, avec la famille des gardiens du cimetière où repose Jean Genêt », poursuit le document.

« Étant donné l’épidémie actuelle et les restrictions imposées par les autorités, la famille et les proches organisent des funérailles en nombre de participants limité.

Des cérémonies ouvertes à ses nombreux amis seront organisés dès que les limitations actuelles seront levées », conclut la famille de la défunte.

Pour rappel, réalisatrice, chef opératrice et productrice, Dalila Ennadre a vu le jour en 1966 à Casablanca. Après avoir grandi à Paris, de 1985 à 1996, elle va séjourner successivement en Guyane, en Allemagne, au Maroc et au Canada. De formation autodidacte, elle a réalisé plusieurs films documentaires sur des sujets liés à la société marocaine, notamment « Houb Nass », un documentaire coproduit par 2M. Des films qui ont été récompensés dans les festivals de cinéma documentaire à travers le monde.

 

 

Dès l'annonce de sa disparition, les hommages se sont multipliés notamment sur les réseaux sociaux.  Particulièrement émouvant, celui de Réda Benjelloun, directeur des magazines d’information et du documentaire à 2M, qui a plusieurs fois collaboré avec la défunte, notamment dans le cadre de coproductions. 

 

Les contenus liés

Les articles à la une