Plus de résultats
En ce moment
La CRDH de Casablanca-Settat tient sa 3ème session ordinaire
Droits de l'Homme

La CRDH de Casablanca-Settat tient sa 3ème session ordinaire

2M.ma avec Map2M.ma avec Map

La Commission régionale des droits de l'Homme (CRDH) de Casablanca-Settat a tenu samedi à Casablanca sa troisième session ordinaire.

Cette réunion a été marquée par la présentation du bilan des activités durant la période située entre la deuxième et la troisième session ordinaire, en particulier en ce qui concerne la protection et la promotion de la culture des droits de l'Homme ainsi que le suivi et l’évaluation de l’effectivité des droits dans les politiques publiques.

Concernant la protection des droits de l’Homme et la prévention des violations, le Comité permanent chargé de l’évaluation et du suivi de l’effectivité des droits de l’Homme dans les politiques publiques, a reçu, depuis avril dernier, 150 plaintes qui ont été traitées avant leur transfert, dans le cadre de l’opération de suivi et de médiation conformément aux attributions qui lui sont conférés.

À cet égard, le comité a intensifié ses visites sur le terrain dans plusieurs établissements pénitentiaires et centres de protection sociale, outre l’observation des conditions d’un procès équitable concernant certaines affaires et de certains mouvements de protestation.

En ce qui concerne la promotion de la culture des droits de l’Homme, le comité permanent a pu mettre en œuvre une partie importante de son plan d’action notamment en ce qui concerne la mise en œuvre du partenariat avec l’Académie régionale d’éducation et de formation.

Il devra ainsi organiser le mois prochain les dernières activités prévues dans le cadre du programme d’action 2021 portant sur l’éducation à la citoyenneté et l’accompagnement dans les établissements d’enseignement au niveau de la région.

Le comité permanent poursuivra également ses travaux pour mettre en œuvre le volet relatif au partenariat avec les universités (Université Hassan 1er, Université Hassan II et Université Chouaib Doukkali), outre les progrès réalisés au niveau du projet de rapport thématique sur les droits de l’Homme au sein de l’entreprise.

En ce qui concerne le volet relatif au suivi de l’effectivité des droits de l’Homme dans les politiques publiques, le Comité permanent chargé de l’évaluation et du suivi de l’effectivité des droits de l’Homme a continué à travailler sur les thèmes inclus dans son plan d’action qui portait sur trois questions importantes : « santé et droits de l’homme », « environnement et développement durable » et la « protection juridique des femmes et des filles victimes de violence ».

Les interventions ont également abordé les points les plus importants qui seront examinés dans le cadre du plan d’action 2022, ainsi que la présentation de certains projets de rapports thématiques adoptés au niveau des comités permanents de la Commission régionale des droits de l’Homme afin d’assurer leur effectivité continue au cours de l’année à venir.

Dans une allocution de circonstance, la présidente de la commission régionale des droits de l'Homme de Casablanca-Settat, Mme Saadia Ouaddah, a souligné que cette réunion revêt un caractère particulier en ce sens qu’elle reflète la disposition de la CRDH de poursuivre ses travaux à la lumière de la nette amélioration des indicateurs épidémiologiques au Maroc, ce qui lui a permis notamment d’intensifier son travail de terrain en organisant une série d’activités en mode présentiel et en multipliant les visites dans les établissements pénitentiaires et les centres de protection sociale.

Mme Ouaddah a ajouté que, cette réunion s’inscrit dans le contexte de nombreux développements au plan national, en particulier au niveau politique, précisant que le Conseil national des droits de l’Homme et la commission régionale ont été activement impliquées dans le processus d’observation indépendante et neutre des étapes de déroulement des élections de septembre dernier, qui ont été un succès avec la formation d’un nouveau parlement et un nouveau gouvernement et le renouvellement des conseils élus, aux plans local, provincial et régional.

Elle a ajouté que cette réunion coïncide également avec le lancement de la campagne internationale pour l'élimination de la violence contre les femmes et les filles, notant à cet égard que la commission organisera et participera à cet effet à une série de réunions et de conférences.

En marge de cette réunion ordinaire, un exposé a été présenté autour du thème « suivi et évaluation de l’effectivité des droits de l’Homme dans les politiques publiques conformément à la stratégie du Conseil national des droits de l’Homme », au cours duquel M. Abdelhafid Adminou, membre du Conseil et président du Comité permanent chargé de l’évaluation et du suivi de l’effectivité des droits de l’Homme dans les politiques publiques et l’harmonisation des législations, a mis l’accent sur les meilleurs moyens pour mettre en place un indicateur national pour évaluer l’effectivité des droits conformément aux principes universels des droits de l’Homme.

Il a rappelé qu’au cours de ce mandat ainsi que dans le cadre de son plan stratégique 2022-2024, le Conseil a choisi le slogan de l’effectivité des droits de l’Homme afin de s’y atteler avec l’ensemble des commissions régionales.

 

Les contenus liés

Les articles à la une