Plus de résultats
En ce moment
La Chine veut réduire les avortements "pas nécessaires" médicalement
Santé

La Chine veut réduire les avortements "pas nécessaires" médicalement

2M.ma2M.ma

La Chine a plaidé lundi pour la réduction des avortements qui ne s'avèrent pas "nécessaires médicalement", au moment où le pays le plus peuplé du monde affiche la volonté de hausser son taux de natalité. 

A cet effet, le gouvernement a publié de nouvelles directives sur la santé sexuelle des femmes, appelant les professionnels de santé à "promouvoir les examens pré-maritaux, des bilans de santé pré-grossesse" et "réduire les avortements qui ne sont pas nécessaires médicalement". 

La Chine a progressivement assoupli ses restrictions depuis 2016 en autorisant tous les Chinois à avoir un deuxième enfant. Fin mai, Pékin a fait passer la limite à trois enfants par couple. 

Trois semaines auparavant, les résultats de son dernier recensement décennal avaient révélé un fort ralentissement de la croissance de la population, qui atteignait 1,411 milliard d'habitants fin 2020, avec un vieillissement plus rapide que prévu. 

Par rapport au précédent comptage de 2010, la population a augmenté de 5,38% (ou de 0,53% en moyenne par année), selon ce recensement. Il s'agit de la progression la plus faible depuis les années 1960. 

L'année dernière, le nombre des naissances est tombé à 12 millions, contre 14,65 millions en 2019, année où le taux de natalité était déjà au plus bas depuis la fondation de la Chine communiste en 1940 (10,48 pour 1.000). 

Les contenus liés

Les articles à la une