Plus de résultats
En ce moment
La BEI veut accélérer l'action en faveur de l'adaptation au changement climatiq…
Banque

La BEI veut accélérer l'action en faveur de l'adaptation au changement climatique

2M.ma2M.ma

La Banque européenne d'investissement (BEI) a annoncé un plan de partenariat avec le Centre mondial pour l'adaptation (GCA) visant à accélérer l'action en faveur de l'adaptation au changement climatique.

Selon un communiqué de la BEI, le partenariat reconnaît le besoin "urgent" de mobiliser l'action dans les régions du monde qui sont particulièrement vulnérables aux impacts du changement climatique, comme le continent africain, où la BEI et la GCA visent à collaborer sur le Programme d'accélération de l'adaptation en Afrique (AAAP), une initiative de la Banque africaine de développement (BAD) et de la GCA pour intensifier l'action d'adaptation en Afrique en mobilisant 25 milliards de dollars.

"Nous sommes ravis de renforcer notre coopération avec le Centre mondial d'adaptation pour accélérer les mesures d'adaptation dans les régions les plus vulnérables au climat du monde. La collaboration unira nos forces complémentaires, avec la BEI en tant que l'un des plus grands bailleurs de fonds au monde de l'action pour le climat et la GCA en tant que courtier de solutions pour l'adaptation", a déclaré le président de la BEI Werner Hoyer, cité dans le communiqué.

La BEI et la GCA, précise-t-on, ont identifié divers domaines de collaboration prioritaires : financement de solutions d'adaptation, soutien des connaissances, des outils et du renforcement des capacités en matière d'adaptation et partage des meilleures pratiques et des données.

Les deux organisations prévoient de travailler en étroite collaboration avec la BAD et d'autres banques multilatérales de développement, ainsi qu'avec des institutions financières internationales, dans le but de financer des projets qui relèvent des piliers de l'AAAP, notamment la résilience des infrastructures, l'autonomisation des jeunes par l'emploi et l'entrepreneuriat, outre l'usage des technologies dans l'agriculture pour garantir la sécurité alimentaire.

Le partenariat BEI-GCA vise également à identifier et soutenir les opportunités et les projets qui pourraient contribuer de manière significative à l'adaptation au changement climatique dans le monde, en particulier dans les petits États insulaires en développement et dans les zones d'intervention de la BEI.

 

Les contenus liés

Les articles à la une