Plus de résultats
En ce moment
La 9e édition du Festival International de Cinéma et Mémoire Commune de Nador, …
Culture

La 9e édition du Festival International de Cinéma et Mémoire Commune de Nador, en mode virtuel

2M.ma2M.ma

La 9e édition du Festival International de Cinéma et Mémoire Commune de Nador se déroulera virtuellement, du 14 au 19 décembre. Organisée par le Centre de la mémoire commune pour la démocratie et la paix, cette édition abordera le thème «Maroc et Amérique latine: cinéma, mémoire et histoire en période de pandémie».

 Cette année, le festival propose plus d’une vingtaine de productions cinématographiques qui seront diffusées via la plateforme Festhome, dans les trois catégories: documentaires, longs métrages de fiction et courts métrages.

Le cinéma latino-américain sera très présent dans la catégorie fiction avec six films des sept productions en compétition officielle.

« Le Maroc sera représenté cette année par le film «La Mora» de Mohamed Ismael. Il y aura aussi quatre documentaires américains et deux coproductions européennes et latino-américaines. Pour les courts métrages, il y a trois Marocains, trois Européens, un Brésilien et un des Émirats arabes unis», indique les organisateurs dans un communiqué.

Les jurys des trois sections du concours sont composés de 21 personnalités du cinéma international, principalement marocaines, européennes et latino-américaines.

 

 

Fidèle à sa tradition, le Festival du Film de Nador, dirigé par Abdesslam Boutayeb, ne se limite pas au cinéma, mais il offre également d’autres activités parallèles dont notamment des débats académiques sur la culture, la migration et les droits de l’Homme.

Par ailleurs, le festival donne au public la possibilité de participer, à travers la même plateforme en ligne de Festhome, aux activités proposées et de suivre en direct le master class dirigée par le vétéran réalisateur vénézuélien Atahualpa Lichy, directeur artistique de cette neuvième édition. Ce master-class sera animé par le critique de cinéma marocain Omar Belkhemmar.

Au menu, également, deux tables rondes réunissant des cinéastes et diplomates d’Amérique latine et du Maroc sur le thème «Le cinéma au Maroc et en Amérique latine en période de pandémie» et «Histoire et mémoire entre l’Amérique latine et le Maroc: regards croisés». De même, des cours de cinéma seront donnés par un philosophe et deux cinéastes du Maroc et de l’Irak.

 

Les contenus liés

Les articles à la une