Plus de résultats
En ce moment
Jeûne intermittent : en quoi consiste cette pratique alimentaire et quels sont …
Santé et nutrition

Jeûne intermittent : en quoi consiste cette pratique alimentaire et quels sont ses bienfaits ? (Nutritionniste)

S.AS.A
Modifié le

Le jeûne intermittent devient de plus en plus courant. Cette pratique alimentaire qui consiste à alterner entre des périodes de jeûne plus ou moins longues et des périodes de prise alimentaire, compte désormais plusieurs adeptes. 2M.ma revient sur les bienfaits de ce « mode alimentaire » avec le nutritionniste, Mehdi Aouad.

« D’abord que ce soit le jeûne intermittent ou le classique, les bienfaits de cette pratique ne sont plus à démontrer », nous indique Mehdi Aouad, qui souligne que le jeûne intermittent est plus pratiqué (hors le mois de Ramadan), vu sa souplesse par rapport au jeûne strict qui n'autorise aucune prise alimentaire.

D’après le spécialiste, ce mode d’alimentation veut que l’on consomme des aliments énergétiques sur une plage horaire qui se limite à 10 heures maximum et idéalement à 8 heures. Chez certains personnes, l’intervalle peut aller jusqu’à 6 heures. (Si l’on prend le premier repas à midi le dernier sera pris à 20h).

Après huit heures d’alimentation, il faut consommer de grandes quantités d’eau et des boissons non énergétiques ( Café et thé sans sucre) durant les 16 heures du jeûne qui restent »-, poursuit la même source.

Quels bienfaits ?

Cette pratique permet d’être plus concentré, contrairement aux idées reçues sur le jeûne de manière générale, elle aide à avoir une meilleure digestion, et la personne qui l’adopte a droit à plusieurs repas un peu plus volumineux que d’habitude, ce qui peut être intéressant pour les personnes qui ont un gros appétit.

Grâce au jeûne intermittent le foie est beaucoup moins sollicité et les reins sont en bonne santé.

Selon Mehdi Aouad, pour ce mode d’alimentation, il n’y a pas d’aliments à privilégier. « Il suffit de manger sain et équilibré pendant les plages horaires consacrées à la prise des repas, et c’est valable quel que soit le régime ou le modèle alimentaire suivi », souligne-t-il.

Et de préciser que, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le jeûne intermittent ne permet pas de perdre du poids et donne la possibilité de se passer du petit déjeuner sans répercussions sur la santé. 

Les contenus liés

Les articles à la une