Plus de résultats
En ce moment
Coronavirus

Impact du Covid sur les habitudes des consommateurs : Voici l'essentiel de l'étude du GAM et du CIAUMED (VIDEO)

Le Groupement des Annonceurs du Maroc (GAM) et le CIAUMED ont organisé, ce mercredi 28 avril 2021, une web conférence sous le thème : "COVID19, un an après : Quel impact sur les habitudes du consommateur et sa relation avec les marques et les médias ?".

Lors de cet événement, les résultats d’une étude inédite sur le comportement des marques face à la crise du covid-19 réalisée auprès de 2600 foyers marocains par le Centre Interprofessionnel d’Audience des Médias (CIAUMED) ont été présentés. Les détails. 

De nouvelles habitudes de consommation 

D’après l’étude du CIAUMED, près de 40% des Marocains ont changé les types de produits alimentaires qu’ils avaient l’habitude d’acheter et 38% des foyers prêtaient attention aux promotions. Sur internet, l’achat des produits d’habillement, le paiement de services et le service bancaire sur internet ont le plus augmenté, indique un communiqué conjoint du GAM et du CIAUMED. 

L’étude note également que la crise a modifié les investissements « longue durée » des Marocains. Ainsi, près de 8 foyers sur 10 se sont vus contraints d’annuler ou de reporter un projet d’achat immobilier. Côté achats automobile. 4% des foyers ont dû annuler ou reporter l’achat d’un véhicule, précise-t-on de même source. 

Le tourisme n’est pas en reste, ajoute-t-on de même source notant qu’à peine 20% des sondés ont voyagé au Maroc après la levée du confinement.

Une nouvelle relation aux médias

Si la crise sanitaire a eu pour effet d’augmenter la consommation d’Internet des foyers, les Marocains sont restés très attachés aux médias classiques et principalement aux chaînes de télévision nationales pour s’informer, précise l’étude. A cet effet, la télévision a eu les faveurs des ménages avec un bond de 68%.

De nouvelles attentes vis-à-vis des marques

L’étude note aussi que la baisse du pouvoir d’achat et la situation de confinement ont bouleversé les habitudes des consommateurs. En attente de plus d’engagement, 87% des foyers marocains pensent que le contexte de crise devrait être pris en compte dans le contenu des publicités.

Près de 40% des foyers pensent que les entreprises devraient faire plus de publicité alors que 10% pensent qu'il faudrait les arrêter, indique l’étude.

Enfin, ajoute l’étude, plus de 8 Marocains sur 10 trouvent que les programmes et les campagnes de sensibilisation sur la Covid-19 diffusés sur les médias classiques sont très utiles.

Les contenus liés

Les articles à la une