Plus de résultats
En ce moment
France/Coronavirus : aucun risque de pénurie alimentaire, selon le ministre de …
Economie

France/Coronavirus : aucun risque de pénurie alimentaire, selon le ministre de l'Economie

2M.ma avec Agences2M.ma avec Agences

Il n’y a aucun risque de pénurie alimentaire dans le contexte actuel lié aux mesures de confinement décidées par le gouvernement pour contenir l’épidémie de Coronavirus, a affirmé, à nouveau, lundi 30 mars le ministre français de l’Economie et des Finances.

"Il n'y a pas de pénurie aujourd'hui dans les grands magasins et les commerces alimentaires", et s'il devait y en avoir demain, "je le dirais aux Français et ils seraient informés pour que nous prenions les dispositions nécessaires", a affirmé Bruno Le Maire dans des déclarations à des médias français.

Le ministre français a également indiqué qu’il fait le point deux fois par jour avec le commerce alimentaire, la grande distribution, avec l'industrie agroalimentaire.

"Il y a des tensions sur certains produits (…) Chacun peut le voir dans ses magasins. Il y a moins de variété sur certains produits comme les pâtes mais je le répète, il n'y a pas de pénuries", a-t-il affirmé.

Depuis la mise en place des mesures de confinement et alors que les supermarchés en France sont pris d'assaut par une population de plus en plus inquiète du développement de la situation liée à la pandémie de Coronavirus, le gouvernement ne cesse d'adresser des messages rassurants affirmant qu’aucune pénurie alimentaire n’était en vue, tout en lançant un appel au civisme.

Tout récemment, le ministre de l'Économie a appelé les Français à faire preuve de responsabilité et à ne pas se précipiter dans les grandes surfaces ou les commerces de proximité, assurant que la sécurité d’approvisionnement des Français en produits alimentaires et en produits de première nécessité est garantie et continuera de l’être.

Par ailleurs, l'ensemble des acteurs de la filière agroalimentaire (FNSEA, le principal syndicat agricole, la Coopération Agricole, l’ANIA (Association des industries alimentaires) et la FCD représentant les commerçants et distributeurs) ont affirmé, dans un communiqué commun, qu'ils se mobilisent pour "continuer à fournir aux Français les produits alimentaires nécessaires, dans le contexte de crise du coronavirus".

"Les supermarchés ne vont connaître aucun problème de réapprovisionnement jusqu'au mois de juillet au moins. Et les rayons vides sont réapprovisionnés", avait affirmé de son côté le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume.

Les contenus liés

Les articles à la une