Plus de résultats
En ce moment
Fès-Meknès: Signature d’une convention pour le développement de la première tra…
Transport de marchandises

Fès-Meknès: Signature d’une convention pour le développement de la première tranche du centre routier d’El Hajeb

2M.ma2M.ma

Une convention spécifique de partenariat portant sur l’aménagement et le développement de la 1ère tranche du centre routier d'El Hajeb, réservé aux véhicules de transport de marchandises, a été visée par le ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement de la compétitivité logistique au niveau de la région Fès-Meknès.

Le centre routier, objet de la convention, signée également par l'Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL), l'Agence nationale de la sécurité routière (NARSA), la Wilaya de la région Fès-Meknès, la province d'El Hajeb et les Conseils provincial et communal d'El Hajeb, est situé sur la route nationale numéro 13 au sud de la ville d'El Hajeb sur une assiette foncière qui s'étend sur une superficie de 2 hectares (du domaine de l’Etat). La première tranche du projet sera développée sur une superficie de 1,59 hectare, pour un coût total de 40 millions de dirhams.

Selon le ministère de l’équipement, cette convention s’inscrit dans le cadre des mesures faisant partie du premier plan d’actions 2017-2021 de la Stratégie nationale de la sécurité routière, en particulier l'axe visant ‘’des infrastructures routières plus sûres’’ et aspirant à gagner le pari de l'amélioration des indicateurs de la sécurité routière et de la sécurité du transport professionnel.

En effet, sur la base des études techniques réalisées et en concertation avec les différents intervenants des secteurs public et privé, il a été convenu de réaliser ce centre routier afin de contribuer à la structuration de la logistique urbaine dans la province d’El Hajeb et à l’amélioration des indicateurs de la sécurité routière, étant donné que le tronçon routier concerné est classé parmi les axes routiers qui enregistrent l’accumulation d’accidents de circulation mortels dans lesquels les véhicules de transport de marchandises sont particulièrement impliqués, explique-t-on de même source.

Cette convention prévoit l’aménagement d’un espace routier pour le stationnement des véhicules de transport de marchandises, qui sera doté d’équipements et de services destinés aux professionnels du transport routier de marchandises, dans le but de contribuer à l’organisation de la circulation des marchandises au sein de la province, de développer et de sécuriser les infrastructures et d’être au service de l'économie locale, tout en améliorant les conditions de travail des professionnels du transport routier de marchandises ainsi que les indicateurs de la sécurité routière.

Cette convention, élaborée dans le cadre d'une approche participative, définit les engagements et les responsabilités des partenaires de ce projet, notamment en ce qui concerne sa structuration financière et le schéma institutionnel proposé pour sa réalisation, ainsi que le calendrier prévu pour l'achèvement des études et des travaux qui y sont liés.

Les contenus liés

Les articles à la une