Plus de résultats
En ce moment
Fès : 34 MDH pour l'alimentation de douars en eau potable
Eau potable

Fès : 34 MDH pour l'alimentation de douars en eau potable

2M.ma2M.ma

Un investissement de 34,25 millions de dirhams (MDH) sera mobilisé pour l'approvisionnement en eau potable de plusieurs douars dans les communes Ouled Taieb et Ain Baida, relevant de la préfecture de Fès.

Un projet d’amendement d’une convention de partenariat relative à cette opération a été approuvé lors de la session ordinaire du conseil préfectoral de Fès, lundi.

L’amendement concerne le montant de cette opération, qui passe de 29,15 MDH à 34,25 MDH. Cette hausse s'explique, notamment, par le changement du site de la construction du réservoir qui devrait être mis en place au niveau de la commune Aghbalou (Sefrou) au lieu d'Ain Baida (Fès).

L'article 4 de la convention stipule que les 5,1 MDH supplémentaires seront partagés à part égale entre les trois partenaires, en l'occurrence le conseil préfectoral et les communes Ain Baida et Oulad Taieb.

Cette convention, qui rassemble le conseil préfectoral de Fès et l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE), porte sur l'alimentation de plusieurs douars des deux communes en eau potable par branchements individuels.

Un premier amendement, opéré en 2018, avait porté sur plusieurs points, dont l'augmentation de la contribution de l'ONEE et la suppression de certains douars de la liste des localités bénéficiaires, notamment Oulad M'hamed Soufla, Bouassa, Oulad Saleh, Oulad El Haj Mohamed et Wislane.

Au cours de cette session, il a été procédé également à l'examen d’un projet de convention de partenariat entre le conseil et l'association des œuvres sociales des fonctionnaires dudit conseil.

Par ailleurs, deux exposés sur la situation de l'artisanat et du tourisme, deux secteurs frappés de plein fouet par la crise sanitaire liée au Covid19, ont été présentés à cette occasion.
 

Les contenus liés

Les articles à la une