Plus de résultats
En ce moment
Enseignement : Accord de partenariat pour assurer la continuité pédagogique en …
Enseignement

Enseignement : Accord de partenariat pour assurer la continuité pédagogique en milieu rural

2M.ma2M.ma

Un accord de partenariat a été signé, mardi à Rabat, entre le ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, "Orange-Maroc" et "Huawei-Maroc", et ce dans le cadre des projets de mise en œuvre de la loi-cadre N°51-17, notamment le projet N°14 relatif au développement des usages des technologies de l'information et de la communication dans l'enseignement et l'apprentissage.

Cet accord prévoit la donation d'un lot de 1.500 tablettes et de cartes SIM avec un forfait gratuit de 20 Go de connexion internet par mois pendant six mois, aux élèves des communes rurales des Directions provinciales d'Essaouira, Youssoufia, Rhamna, Sidi Bennour, Khénifra et Guercif.

Signé par le ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaïd Amzazi, le directeur général d'Orange, vice-président exécutif de la Fondation Orange-Maroc, Hendrik Kasteel et le directeur général de Huawei au Maroc, Peng Cui, cet accord vise à soutenir l'utilisation du numérique et d'assurer l'égalité d'accès aux élèves des milieux ruraux.

Les élèves pourront, également, bénéficier de l'enseignement à distance à travers l'utilisation de la plate-forme "Telmidtice".

L'accord vise également à aider cette catégorie d'élèves à accéder aux cours, aux exercices, aux activités de révision et aux examens, et à être en contact avec leurs enseignants à travers la plateforme "Taalim.ma", assurant ainsi la poursuite des cours dans un contexte de pandémie et la garantie d'un environnement d'apprentissage stimulant qui contribuent à leur développement social et cognitif.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, M. Amzazi a indiqué que l'accord vise à assurer une continuité pédagogique aux élèves du milieu rural pendant la pandémie, notant que son département a distribué, grâce à ses partenaires, plus de 15.000 tablettes (...), "mais le déficit est toujours de mise".

Il a, par ailleurs, souligné que le mode d'enseignement actuel, déployé entre rotation et enseignement à distance, a maintenu le lien entre les apprenants et le savoir, ajoutant que le pari aujourd'hui est de faciliter l'accès à ces tablettes numériques et ordinateurs, notamment dans les zones rurales, ainsi que de développer le processus de construction des ressources numériques par les enseignants.

M. Amzazi s'est félicité, par la même, des efforts consentis par les cadres administratifs et pédagogiques, "à qui on doit la réussite de la continuité du système d’éducation et de formation dans une conjoncture difficile", relevant que ces tablettes permettront aux enfants de suivre les cours de soutien et de rattrapage dans des conditions "très favorables".

De son côté, le directeur marketing et stratégie chez "Huawei Maroc", Chakib Achour a indiqué que Huawei a apporté sa contribution dans le cadre de cette initiative de solidarité avec les tablettes et les plates-formes d'enseignement à distance, dans le dessein d'améliorer l'enseignement numérique et de renforcer le partenariat conclu avec le ministère de l'Éducation nationale en 2018 relatif à la mise en place d'une plateforme de formation en faveur des enseignants et des élèves (ICT Academy).

Pour sa part, M. Kasteel a relevé que le partenariat avec le ministère s'inscrit dans le cadre d'une pleine prise de conscience de l'importance de développer les potentialités des jeunes en milieu rural, de soutenir le programme de numérisation des espaces scolaires mené par le ministère, notant qu'Orange contribue à cet effort de solidarité en proposant un forfait internet gratuit et des cartes SIM.

Le ministère entretient un partenariat qualitatif avec ces deux institutions depuis 2018. Le partenariat avec Orange Maroc a contribué au renforcement des apprentissages du coding et de la robotique au sein des établissements scolaires, à travers le programme #supercodeurs qui a permis de former plus de 20.000 élèves et d'organiser des hackathons régionaux et nationaux, outre l'introduction du coding dans les programmes scolaires de la 5è et de la 6è année du primaire.

D'autre part, le partenariat du ministère avec Huawei a permis de renforcer l'accès à une éducation de qualité, le transfert des compétences technologiques et la facilitation, in fine, de l’employabilité des jeunes diplômés au Maroc.

Les contenus liés

Les articles à la une