Plus de résultats
En ce moment
En Espagne, près de 2,4 millions de personnes ont été exposées au Covid-19
Coronavirus

En Espagne, près de 2,4 millions de personnes ont été exposées au Covid-19

2M.ma2M.ma

Près de 2,4 millions d'Espagnols, soit 5,2% de la population, auraient développé des anticorps liés à une contamination au nouveau coronavirus (Covid-19), selon les résultats d'une étude de séroprévalence du ministère de la Santé, dévoilés lundi.

Ce résultat est presque identique à celui publié après la deuxième vague de tests qui avait révélé que 5,21% de la population espagnole avait été infectée par le virus, ressort-il des données d'un nouveau volet de cette étude, menée auprès de 70 000 personnes en trois étapes au cours des trois derniers mois.

Le taux de prévalence serait presque similaire chez les femmes chez les hommes (presque 5%), précise l'étude, qui montre des différences géographiques marquées, très similaires à celles observées lors du deuxième volet, avec des prévalences situées entre 1 et 10%.

Par ailleurs, l'étude estime que l'immunité peut être de courte durée, précisant que 14% seulement des participants chez lesquels des anticorps a été décelés au cours de la première phase n'en présentaient plus dans la dernière. 

Ainsi, note la même source, les personnes asymptomatiques sont les premières victimes de la perte d’immunité. "L'immunité peut être incomplète, elle peut être transitoire, elle peut durer peu et disparaître ensuite", a souligné la directrice de l'Institut de santé Carlos III et co-directrice de l'étude, Raquel Yotti, lors d'une conférence de presse.

Les citoyens, plus particulièrement ceux qui se sont remis du Covid-19 et se considèrent comme immunisés, doivent garder leur vigilance, a fait noter Yotti. "Nous devons continuer à nous protéger et à protéger les autres", a-t-elle souligné.

Après plus de trois mois de confinement des plus sévères, l’Espagne a levé l’état d’alerte le 21 juin. Toutefois, la Catalogne et la Galice ont annoncé ce week-end le reconfinement localisé d’environ 270.000 personnes après l'apparition de nouveaux foyers de contamination.

 

Les contenus liés

Les articles à la une