Plus de résultats
En ce moment
DGAPR : « Les cahiers des prisonniers »  ou les perceptions des détenus sur le …
National

DGAPR : « Les cahiers des prisonniers » ou les perceptions des détenus sur le nouveau modèle de développement

2M.ma avec Map2M.ma avec Map

La Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a consacré le quatrième numéro de sa revue périodique « Les cahiers des prisonniers » à la perception du nouveau modèle de développement du Royaume du point de vue des pensionnaires des établissements pénitentiaires.

Ce nouveau numéro de 135 pages de moyen format présenté en langues arabe et française, rapporte la vision et les contributions d'un certain nombre de détenu(e)s au sujet du "Maroc de demain", une initiative qui s'inscrit dans le cadre des consultations lancées par la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) pour sonder les points de vue de tous les segments de la société marocaine sur le nouveau modèle de développement.

Dans l'éditorial de ce quatrième numéro, le Délégué général à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion et Directeur général de la revue, Mohamed Salah Tamek, a indiqué que la DGAPR, dans le cadre de sa contribution en tant qu'institution publique, a exposé à la CSMD la réalité actuelle des prisons en présentant les défis liés à la gestion quotidienne, et transmis la perception de l'avenir des institutions d'application des peines privatives de liberté sous l'angle de la gestion et des capacités matérielles et humaines eu égard aux exigences de l’approche des droits de l’homme.

M. Tamek a également relevé que "dans le cadre de l'élargissement du cercle des consultations pour toucher les détenus en tant que citoyens jouissants de tous leurs droits, les représentants de la DGAPR et de la CSMD ont convenu de solliciter les contributions des détenus en exprimant leurs opinions par écrit".

Ce processus a abouti à la réception de 217 contributions issues de la participation de 215 détenus, dont 207 contributions de détenus de droit public, 09 contributions de détenus incarcérés dans le cadre de la loi sur le terrorisme, a précisé M. Tamek, notant que les contributions ont été rédigées en arabe et en français par des pensionnaires de différents niveaux scolaires, fondamental, secondaire et universitaire.

 Le Délégué général a fait savoir que le comité de lecture issu de la CSMD, et après évaluation des contributions, a décidé de sélectionner 33 contributions répondant aux critères prédéterminés pour faire l'objet de ce numéro spécial des "cahiers des prisonniers". Et de conclure que la direction de la revue réitère son engagement à continuer à faire de ce pilier de communication un espace d'épanouissement et de créativité au profit des détenus.

Pour sa part, le président de la CSMD, Chakib Benmoussa a écrit dans son propos introductif de ce numéro que la Commission a adopté une approche de large écoute à tous les citoyens quelle que soit leur condition ou leur situation.

Dans le cadre de cette approche, la Commission a estimé nécessaire d'écouter une frange particulière carcérale, pour comprendre ses réflexions sur la société, sur les questions de vivre ensemble, sur les questions de confiance, sur les questions de solidarité ou sur les questions d'insertion et réinsertion qui sont autant de questions qui peuvent rendre notre société plus forte en développant ses capacités à affronter ses difficultés et à se projeter dans une Nation qui rassemble tous ses citoyens en responsabilité, a expliqué M. Benmoussa.

"C'est le sens des contacts de la Commission avec la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion en vue d'organiser cette écoute des besoins et attentes de la population carcérale dans le cadre du modèle de développement", a-t-il ajouté notant que les contributions reçues ont été nombreuses et reflètent l'espoir d'une société meilleure où tous peuvent être partie prenante.

 Ces contributions ont été soumises à un comité de lecture relevant de la CSMD pour sélectionner celles qui se distinguent par leur qualité et leur argumentation et qui sont publiées dans ce numéro des "Cahiers du prisonnier", a relevé M. Benmoussa.

 Les contributions des détenues et des détenus des établissements pénitentiaires ont porté sur un certain nombre de sujets, notamment "Promouvoir la confiance dans le nouveau modèle de développement", "Investir dans le capital humain pour réaliser le rêve", "La précarité sociale et la vision future du Maroc", et "Les composantes d'un Maroc prometteur de demain." Parmi ces contributions figurent également: "Maroc de demain-Homme de demain", "Diagnostic et évaluation: deux outils efficaces pour la conception du nouveau modèle de développement", "Propositions d'urgence pour relever les défis du Maroc de demain" et "Observations sur les obstacles au développement".

En plus des articles, ce numéro des Cahiers du prisonnier comprend des créations artistiques d'un nombre de détenus sous forme de tableaux d’art plastique.
 

Les contenus liés

Les articles à la une