Plus de résultats
En ce moment
Dakhla-Oued Eddahab: Le CRDH approuve 46 projets pour plus de 17 MDH
Régions

Dakhla-Oued Eddahab: Le CRDH approuve 46 projets pour plus de 17 MDH

2M.ma2M.ma

Le Comité régional de développement humain (CRDH) de Dakhla-Oued Eddahab a approuvé, lundi à Dakhla, les 46 projets proposés au titre de l'année 2021, pour un montant global de plus 17,17 millions de dirhams (MDH).

Lors d'une rencontre présidée par le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, en présence du gouverneur de la province d’Aousserd, Abderrahaman El Jaouhari et le président du Conseil régional, El Khattat Yanja, le CRDH a approuvé, à l'unanimité de ses membres, les projets proposés par les comités provinciaux de développement humain (CPDH) d’Oued Eddahab et d’Aousserd.

Dans une allocution de circonstance, M. Benomar a appelé les organes de gouvernance à élaborer des projets et programmes renouvelables et à proposer des initiatives pour mettre en œuvre les objectifs de la 3ème phase, en garantissant la convergence entre tous les secteurs sociaux et la complémentarité entre les interventions des secteurs sociaux et la société civile.

Il a, dans ce sens, appelé les comités locaux à renouveler les méthodes de travail et de communication et à proposer des programmes et projets ayant un impact réel et direct sur les catégories ciblées, afin que les objectifs de l'INDH soient concrétisés.

Pour la province d’Oued Eddahab, le comité a approuvé neuf projets d'une enveloppe budgétaire de 1,84 MDH, dans le cadre du programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité, portant notamment sur le crédit de gestion au profit du Centre régional d'hémodialyse (500.000 DH), l’acquisition des outils pédagogiques et techniques au profit des enfants autistes (200.000 DH), l’aménagement et l’équipement du centre d’accueil Alwahda (200.000 DH) et des équipements paramédicaux au profit des personnes âgées (70.000 DH).

Il s’agit également de 10 projets d'un montant d'environ 2,45 MDH, relatifs au programme Impulsion du capital humain des générations montantes, portant sur la santé de la mère et de l’enfant (100.000 DH), l’enseignement préscolaire (2,03 MDH) et le soutien scolaire (320.000 DH).

A cela s'ajoutent trois projets d'un investissement global de plus de 4,71 MDH, dans le cadre du programme "Amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes".

Concernant la province d’Aousserd, les membres du CRDH ont approuvé plusieurs projets inscrits dans les quatre programmes de la 3éme phase l’INDH, d’un coût global de plus de 8,71 millions de dirhams (MDH).

Ces projets concernent le programme relatif au rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base dans les espaces territoriaux les moins équipés, avec 3 projets d’une enveloppe budgétaire de 2,3 MDH.

Pour ce qui est du programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité, le total des crédits susceptibles de programmation s’élève à plus de 2,74 MDH se rapportant, entre autres, à la construction d’un Centre pluridisciplinaire relatif aux enfants en situation difficile, en partenariat avec la Ligue marocaine pour la protection de l’enfance (1,8 MDH), à l’équipement du Centre d’accueil "Alfokma" à Lamhiriz (181.530 DH) et à l’appui de gestion du Centre d’accueil à Bir Gandouz (100.000 DH).

S'agissant du programme d’amélioration du revenu et l’insertion économique des jeunes, le montant total des crédits susceptibles de programmation se chiffre à plus de 3,14 MDH, portant sur quatre axes à savoir l’appui de l’entreprenariat (1,88 MDH), l’économie sociale et solidaire (629.356 DH), l’appui à l’employabilité (314.678 DH) et l’amélioration de la qualité des services de la plateforme des jeunes (314.678 DH).

Quant au programme Impulsion du capital humain des générations montantes, le montant total des crédits s’élève à plus de 1,12 MDH, alors que les projets proposés, qui ont reçu l’approbation du CRDH concernent, entre autres, la santé de la mère et de l’enfant (520.000 DH), le soutien de la scolarisation et la lutte contre la déperdition scolaire (452.595 DH) et le soutien de l’enseignement préscolaire en milieu rural (150.000 DH).

En outre, les membres du CRDH ont adopté la reprogrammation des crédits au titre de l’année 2019 et 2020, ainsi que la programmation des crédits exceptionnels dont l’acquisition d’une citerne d’eau de 30 m3 (1,6 MDH) et le raccordement en eau et électricité du centre d’accueil “Alfokma” à Lemhiriz (100.000 DH) et l’étude relative à la construction d’un centre social dédié aux personnes sans-abris au poste-frontière d’El Guergarat (500.000 DH).
 

Les contenus liés

Les articles à la une