Plus de résultats
En ce moment
Covid-19/AstraZeneca: 7 décès sur 30 cas de caillots sanguins identifiés au Roy…
Vaccination anti COVID-19

Covid-19/AstraZeneca: 7 décès sur 30 cas de caillots sanguins identifiés au Royaume-Uni (régulateur)

2M.ma2M.ma

Sept personnes sont décédées suite à la formation de caillots sanguins après avoir reçu le vaccin d'AstraZeneca/Oxford au Royaume-Uni, sur un total de 30 cas identifiés jusqu'ici, a annoncé samedi le régulateur britannique des médicaments.

Sur les 30 cas enregistrés jusqu'au 24 mars inclus, "sept malheureusement sont décédés", a précisé la directrice de l'Agence britannique du médicament (MHRA) June Raine, dans un communiqué, soulignant que l'examen approfondi "sur ces signalements se poursuit".

Mme Raine a toutefois précisé que les avantages du vaccin AstraZeneca pour se protéger contre le virus du Covid-19 et ses complications "continuent d'être largement supérieurs aux risques et le public devrait continuer à recevoir le vaccin quand il est invité à le faire".

Elle a ajouté qu'aucun cas similaire n'avait été signalé pour le vaccin Pfizer/BioNTech.

Les données publiées par la MHRA vendredi ont fait état de 22 cas de thrombose du sinus veineux cérébral (CVST) et 8 autres cas de thrombose associés à un déficit en plaquettes sanguines, sur plus de 18 millions de doses administrées au Royaume Uni. L'Agence a par ailleurs estimé que le risque demeure "très faible".

Le Vaccin développé par le laboratoire anglo-suédois AstraZeneca en partenariat avec l'Université d'Oxford a été au cœur d'une vive polémique depuis deux semaines, après sa suspension par une quinzaine de pays européens par crainte qu'il ne soit derrière la formation de caillots sanguins chez certaines personnes qui l'ont reçu.

Après la confirmation de sa sûreté par deux enquêtes distinctes de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l'Agence européenne des médicaments (EMA), la majorité de ces pays ont repris son déploiement.

Il n'est toujours pas clair de savoir s'il s'agit simplement d'une coïncidence ou d'un véritable effet secondaire du vaccin. Cependant, des inquiétudes ont conduit d'autres pays, dont l'Allemagne, la France, les Pays-Bas et le Canada, à restreindre l'utilisation du vaccin uniquement aux personnes âgées.

En publiant jeudi un avis sur les effets secondaires des vaccins administrés dans le pays, la MHRA avait indiqué que "le risque d'avoir ce type de caillots sanguins est très faible".

Et d'ajouter: Plus généralement, "le nombre et la nature des effets indésirables signalés jusqu'ici ne sont pas inhabituels comparés à d'autres types de vaccins utilisés couramment". 

Les contenus liés

Les articles à la une